Colloque – « Classique et Barbare ». La sculpture de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge (IVe – Xe siècles). Du corpus aux humanités numériques

Amorcé en 1965 sous l’égide de Jean Hubert et très partiellement publié par le Comité des travaux histo- riques et scienti ques (CTHS) sous le nom de Recueil général des monuments sculptés en France pendant le Haut Moyen Âge (IVe-Xe siècles), l’inventaire de la sculpture haut-médiévale a été mené jusqu’en 1984 par une équipe du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Il joue un rôle majeur pour la connaissance d’une production artistique qui forme un jalon primordial dans la plastique médiévale occidentale. Seuls 4 volumes (portant sur 7 départements) ont paru, alors que l’équipe a réuni une documentation considérable encore inexploitée, re étant une expérience et une méthodologie caractéristiques des années 1960-1980.

Conservées au département des sculptures du musée du Louvre à Paris, ces archives constituent un fonds patrimonial scientifique exceptionnel que ce programme valorise. La numérisation des données primaires (photographies, carnets, dessins, clichés) constituera un dépôt intermédiaire, accessible et exploitable par des spécialistes (chercheurs et étudiants), mais aussi consultable en ligne sur une plateforme Wiki par l’ensemble du public intéressé.

Programme :

Jeudi 24 septembre Paris, École du Louvre

9h00 Accueil des participants
9h30 Présentation des journées

Sophie Jugie, directrice du département des Sculptures, musée du Louvre et Claire Barbillon, directrice de l’École du Louvre

Les corpus

9h45 Introduction – Pierre-Yves Le Pogam, conservateur en chef du patrimoine, département des Sculptures, musée du Louvre et Anne-Bénédicte Mérel-Brandenburg, membre de l’équipe de recherche de l’École du Louvre
10h00 Idéologie et classement. Comment a-t-on compris la sculpture du haut Moyen Âge aux XIXe-XXe siècles ? – Pierre-Yves Le Pogam, conservateur en chef du patrimoine, département des Sculptures
10h30 Pause

10h50 De la documentation aux Humanités numériques – Vincent Rousseau, documentaliste scienti que, département des sculptures, musée du Louvre et Arnaud Millereux, informaticien, MSH Dijon
11h10 Un témoignage sur le «Corpus of Anglo-Saxon stone sculpture in England» – Rosemary Cramp, professeure émérite des universités, Université de Durham
11h30 Le Corpus de la sculpture du haut Moyen Âge en Italie : structure et situation actuelle – Alessandra Guiglia, «Sapienza», Università di Roma
11h50 La sculpture de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge en péninsule ibérique – Gisela Ripoll, professeur d’Archéologie à l’Université de Barcelone – Javier A. Domingo, enseignant à la Ponti cia Università della Santa Croce (Rome) – Sergio Vidal, conservateur au Musée Archéologique National (Madrid)
12h10 Discussion
Pause déjeuner

14h00 Un corpus de la sculpture sur pierre du haut Moyen Âge (Ve-Xe siècles) en Gaule du Nord : état de la question et perspectives – Laure-Anne Finoulst, Docteur en Histoire, Art et Archéologie, Université libre de Bruxelles
14h20 Un corpus régional : le sud-ouest de la France – Emmanuelle Boube, maître de conférences, Université Jean-Jaurès Toulouse –

Rapport avec l’architecture, les formes et les datations

14h40 Du dessin à la restitution virtuelle, l’utilisation des nouvelles technologies dans l’étude de la sculpture du haut Moyen Âge – Jessy Crochat, Archeodunum SAS et Anne Flammin, ingénieur de recherche CNRS UMR 5138 Archéologie et archéométrie, Lyon
15h00 Pause
15h20 L’apport de la sculpture à la compréhension des fonctions liturgiques – Pascale Chevalier, maître de conférences des universités, Clermont-Auvergne
15h40 Corpus et iconographie : l’exemple de la croix dans l’iconographie des sarcophages du haut Moyen Age – Anne Flammin, ingénieur de recherche CNRS UMR 5138 Archéologie et archéométrie, Lyon
16h00 Saint-Gall : des fragments minuscules et des chapiteaux monumentaux – Guido Faccani, chercheur indépendant, Zurich
16h20 Sculpture et datation, le renouveau d’un enjeu – Christian Sapin, directeur de recherche émérite, CNRS

16h40 Discussion

Vendredi 25 septembre Paris, musée du Louvre

Les matériaux et les techniques

9h30 L’importance des corpus de sculptures pour l’identification des ateliers de sculpteurs du Haut Moyen Âge (VIIe-IXe siècles). Atouts et difficultés – Michelle Beghelli, Römisch-Germanisches Zentralmuseum. Forschungsinstitut für Archäologie
9h50 Analyses et matériaux : les marbres blancs – Anne-Bénédicte Mérel-Brandenburg, chercheur, équipe de recherche, École du Louvre
10h10 Le sarcophage entre technique et décor – Fabrice Henrion, délégué scienti que et technique, Centre d’études médiévales (Auxerre – Yonne), membre associé, UMR 6298 ArTeHIS (Archéologie Terre Histoire Sociétés)
10h30 Discussion
11h00 Pause

11h15 Les techniques de sculpture dans l’Antiquité tardive et le haut Moyen Âge – Thierry Gregor, École doctorale lettres, pensée, arts et histoire – LPAH, Poitiers

Table-ronde conclusive

12h00- 13h00 : Intérêt et enjeux d’un corpus en ligne?

Avec :

Gilbert-Robert Delahaye, administrateur et ancien président de plusieurs sociétés d’archéologie
Alain Dierkens, professeur, Université libre de Bruxelles

Fanny Hamonic, Musée d’archéologie nationale; Lise Leroux, Laboratoire de recherche des monuments historiques
François Heber-Su rin, maître de conférence honoraire des Universités

Romina Schiavone, collaboratrice scienti que à la Direction du Landesmuseum de Mayence

Informations pratiques :

24-25 septembre 2020

Paris École du Louvre Musée du Louvre

L’accès à cette manifestation sera possible selon des dispositions particulières dépendant de la situation sanitaire.

Ecole du Louvre, amphithéâtre Michel-Ange

Adresse : Palais du Louvre, porte Jaujard

L’accueil dans l’amphithéâtre Michel-Ange sera limité à la moitié de la capacité de la salle, mais il sera possible de suivre les séances en direct.

Inscriptions obligatoires à : colloques@ecoledulouvre.fr

Musée du Louvre, auditorium

Accès par la pyramide

L’accueil dans l’auditorium du Louvre sera limité à la moitié de la capacité de la salle.
Entrée libre dans la limite des places disponibles


A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.