Publication – « Ambassades et ambassadeurs en Europe (XVe-XVIIe siècles) : pratiques, écritures, savoirs », éd. Jean-Louis Forunel, Matteo Residori

La réflexion sur ce qui sépare l’état de paix et l’état de guerre conditionne l’histoire de la diplomatie dans la mesure même où, dans l’histoire politique de l’Ancien Régime, la gestion efficace et immédiate des conflits armés – ouverts, programmés ou potentiels – constitue une exigence majeure du bon gouvernement des communautés. À côté du fracas des armes, avant ou après lui mais aussi pendant, se développent continument des pratiques de communication et d’échange dont le but premier est de dessiner le cadre possible des relations correctes entre communautés, quels que soient les forces, les jeux d’échelle, les territoires de référence et les horizons en présence. Ces pratiques sont particulièrement polymorphes et flexibles et, avant même de faire l’objet de traités et de donner un contenu au nouveau métier d’ambassadeur – à compter du XVIIe siècle surtout –, elles se construisent à tâtons selon des tempos, des coutumes, des discours, des écritures et des hiérarchies évolutifs. Ainsi est posée une autre façon de faire de la politique. Ainsi émerge, au fil de l’histoire que l’on peut en faire, un pan crucial de la régulation du système des États.

zq<

Table des matières :

Jean-Louis FOURNEL Avant-propos. Entre la paix et la guerre, le travail de l’ambassade
Remerciements

I PRATIQUES ET USAGES

Stéphane PEQUIGNOT Les « journaux d’ambassade » en Occident à la fin du Moyen Âge
Óscar VILLARROEL GONZÁLEZ L’ambassadeur et sa charge en Castille au XVe siècle : renouvellement ou consolidation ?
Bruno FIGLIUOLO La vita quotidiana dell’ambasciatore residente
Joël BLANCHARD Héritages, glissements, créations : la diplomatie de Louis XI
Hélène SOLDINI Les sous-ambassadeurs de la République florentine. Francesco Nasi au service de la délégation à Rome (automne 1529)
Fiona LEJOSNE « Negotiare, servire, et tener secrete le cose negotiate, et scritte ». Le memoriale de Giovanni Carlo Scaramelli (1550-1608), secrétaire d’ambassade vénitien
Francesco SENATORE Diplomazia dentro e fuori : le ambascerie della città di Capua (1504-1559)
Juan Carlos D’AMICO « L’art de la diplomatie » : un métier à risque pendant les guerres d’Italie
Bertrand HAAN Jeu diplomatique et lien amical au XVIe siècle
Jean-Luc NARDONE L’étoffe des ambassadeurs : de l’art des présents diplomatiques à l’occasion du mariage (raté) entre le prince de Galles et l’Infante d’Espagne (1623)
Fabrice MICALLEF Quel conseiller est l’ambassadeur ? Théories et réalités d’une pratique politique à la fin du XVIe siècle (France, Italie)
Françoise JIMÉNEZ La justice royale face au corps diplomatique à Madrid au milieu du XVIIe siècle

II ÉCRITURES, LANGAGES ET PENSÉE POLITIQUE

Isabella LAZZARINI Discours diplomatique, discours politique. La création d’un langage nouveau dans les correspondances diplomatiques italiennes au XVe siècle
Filippo DE VIVO Discorsi, cerimoniali, esposizioni : oralità e registrazione delle udienze diplomatiche in Italia tra Quattro e Seicento
Elena BONORA Lettres chiffrées, langages métaphoriques et information politique dans l’Italie de Charles Quint
Luca D’ONGHIA Note linguistiche e testuali sulle relazioni degli ambasciatori veneti (sec. XVI)
Romain DESCENDRE « Fra e’ signori la fanno solo observare l’armi ». Diplomazia e politica estera in Machiavelli
Raffaele RUGGIERO Baldassarre Castiglione a Londra, Blois e Madrid
Dante FEDELE La « reconnaissance » dans le processus de constitution de l’État. Pour une revue critique du rapport entre diplomatie et souveraineté à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne
Paolo CARTA et Dorota GREGOROWICZ Nunziature e politica nel ’500. L’istituto e i suoi aspetti critici

INDEX DES NOMS CITÉS

Informations pratiques :

Ambassades et ambassadeurs en Europe (XVe-XVIIe siècles) : pratiques, écritures, savoirs, éd. Jean-Louis Forunel, Matteo Residori, Genève, Droz, 2020 (Cahiers d’Humanisme et Renaissance). ISBN : 978-2-600-06040-0. Prix : 49 euros.

Source : Droz

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Le réseau. Ajoutez ce permalien à vos favoris.