Podcast – Marc Smith, « Les modèles d’écriture entre manuscrit et imprimé : France, Angleterre et Europe, v. 1400-1800 « 

Accès : Lyell Lectures

De la fin du Moyen Âge au début du XIXe siècle, l’écriture occidentale a été soumise à une diversité sans précédent de types et de styles d’écriture, propres à des nations, à des langues, à des institutions, à des usages fonctionnels et au statut professionnel ou social des hommes et des femmes.

Les modèles calligraphiques pour l’enseignement de ces écritures ont été développés par des scribes professionnels : copistes, clercs de chancellerie, secrétaires et maîtres écrivains. Une minorité d’entre eux ont fait graver et imprimer leurs exemples manuscrits pour une large diffusion, contribuant ainsi à un marché européen de la lettre, sans cesse remodelé par l’équilibre changeant des pouvoirs et des goûts.

Après la prédominance des modèles italiens à la Renaissance, les livres d’écriture français furent une composante essentielle de ce marché. Enfin l’écriture anglaise du XVIIIe siècle s’imposa à son tour, au tournant du siècle, dans les écritures d’affaires du continent.

À la croisée de la bibliographie et de la paléographie, les conférences abordent les questions techniques, commerciales et culturelles soulevées par le catalogage et l’examen matériel des livres d’écriture français, jusqu’ici le territoire le moins cartographié de la calligraphie moderne.

Marc Smith, né en 1963, major de la promotion 1988 de l’École nationale des chartes, a été d’abord conservateur aux Archives nationales (1988-1990 et 1993-1995). Membre de l’École française de Rome de 1990 à 1993, il y a préparé un doctorat de l’École pratique des hautes études sur Les Italiens à la découverte de la France au XVIe siècle : géographie, voyages et représentations de l’espace.

À l’École nationale des chartes, il a été d’abord maître de conférences et secrétaire général (1995-1998). Il a également enseigné à l’université Paris-Sorbonne et dans plusieurs institutions internationales.

Ses recherches en paléographie portent généralement sur l’évolution de l’alphabet latin dans ses conditions culturelles, techniques et cognitives de longue durée, et actuellement sur les recueils gravés des maîtres écrivains à l’époque moderne

Conférences :

Writing Models and the Formation of National Scripts

Bibliography and the Life Cycles of Writing Books

Renaissance Calligraphy from Pen to Press and Back

The Golden Age of French Writing Masters?

Source : École nationale des Chartes

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Podcast. Ajoutez ce permalien à vos favoris.