Publication – « Le théâtre néo-latin en France au XVIe siècle. Études et anthologie », dir. Matthieu Ferrand avec Sylvie Laigneau-Fontaine

Le théâtre néo-latin est longtemps resté en marge de l’histoire du théâtre français. Les pièces conservées ont souffert en effet de divers a priori : composées en latin par d’obscurs « Apollons de collège », elles ont semblé scolaires et didactiques ; écrites par des érudits qui ne songeaient pas à la scène, elles ont paru coupées de la création dramatique contemporaine. Depuis quelques décennies, cependant, bien des chercheurs mettent en question ces certitudes. Certains textes font l’objet d’un intense travail d’exégèse et d’édition, d’autres demeurent peu étudiés. L’heure n’est pas encore aux bilans. Le présent volume entend plutôt donner à découvrir une riche production, dont les auteurs ont non seulement exploré des voies originales mais aussi fécondé une part du théâtre français. Une anthologie complète le volume et illustre l’inventivité des dramaturges néo-latins de la Renaissance française.

Table des matières : ici

Informations pratiques :

Le théâtre néo-latin en France au XVIe siècle. Études et anthologie, dir. Matthieu Ferrand avec Sylvie Laigneau-Fontaine, Genève, Droz, 2020 (Cahiers d’Humanisme et Renaissance, 170). 584 p. ISBN : 978-2-600-06063-9. Prix : 49 euros.

Source : Droz

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Le réseau. Ajoutez ce permalien à vos favoris.