Publication – « Le pouvoir des listes au Moyen Âge – II. Listes d’objets, listes de personnes », éd. Étienne Anheim, Laurent Feller, Madeleine Jeay, Giuliano Milani

Le Moyen Âge aimait les listes. En énumérant et en organisant les êtres et les choses, pour les gérer ou simplement pour les connaître, les listes médiévales éprouvaient la performativité de l’écriture dans une société où son usage restait restreint à une élite. Ces listes étaient une façon d’agir sur le monde, pas seulement une manière de se le représenter. La rédaction d’inventaires – de livres, de joyaux et d’outils –, de listes de serfs d’un domaine ou encore d’habitants d’une ville, comme l’utilisation littéraire d’énumérations inspirées de ces pratiques sociales, ont marqué la manière dont l’Europe médiévale a construit la relation entre hommes et objets dans la longue durée.

Ce volume, deuxième volet d’un projet collectif consacré au « pouvoir des listes » au Moyen Âge, poursuit cette exploration anthropologique, rendue possible par la pratique de la mise en liste et la transmission de ces listes à l’intérieur des documents les plus divers. En confrontant les travaux de sociologues et d’anthropologues comme ceux de Bruno Latour ou Philippe Descola à la documentation médiévale, les auteurs révèlent la liste comme une forme singulière de domination sociopolitique et d’évaluation juridique et économique : elle lève le voile sur des relations entre humains et non-humains, entre sujets et objets, profondément différentes de celles qui se mettent en place avec la modernité.

Table des matières :

Listes d’objets et de personnes – Étienne Anheim, Laurent Feller, Madeleine Jeay, Giuliano Milani

LA LISTE COMME TOTALITÉ

Les listes de population lucquoises des années 1370-1372 : outils d’histoire politique – Diane Chamboduc de Saint Pulgent

La logique des listes dans les traités de médecine. À propos des « catalogues » d’urines (XIIe-XVe siècle) – Laurence Moulinier-Brogi
La liste dans la danse macabre. La danse macabre comme liste – Karin Becker
Listes de livres à la cour de Bourgogne (XVe-XVIe siècle) – Hanno Wijsman

LA LISTE COMME MONUMENT

Des res en série au haut Moyen Âge. Les listes dans le Liber pontificalis et les Gesta pontificum autissiodorensiumEliana Magnani
Listes de défunts. Les nécrologes de San Isidoro de León – Carlos M. Reglero de la Fuente
Manger par le menu. Fonctions et formes des listes de mets aux XIVe et XVe siècles – Bruno Laurioux
Victimes de Fortune, victimes d’Amour : la liste entre littérarité et subjectivité – Jean-Claude Mühlethaler

LA LISTE COMME MAÎTRISE

Production et reproduction des listes d’hommes et de femmes assujettis au monastère (entre Seine et Rhin, IXe-XIIe siècle) – Nicolas Schroeder
La transmission des outils et leur mise en liste. Quelques réflexions à partir d’exemples provençaux des XVe et XVIe siècles – Philippe Bernardi
Poésie de la marchandise. La mise en liste littéraire des objets – Madeleine Jeay
Commercer avec les objets et les choses : perspectives anthropologiques – Thierry Bonnot

Auteur·e·s

Informations pratiques :

Le pouvoir des listes au Moyen Âge – II. Listes d’objets, listes de personnes, éd. Étienne Anheim, Laurent Feller, Madeleine Jeay, Giuliano Milani, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2020 (Histoire ancienne et médiévale). 320 p., 16 x 24 cm. ISBN : 979-10-351-0574-7. Prix : 23 euros.

Source : Éditions de la Sorbonne

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Le réseau. Ajoutez ce permalien à vos favoris.