Publication – « Flesh, Gold and Wood. The Saint-Denis altarpiece in Liège and the question of partial paint practices in the 16th Century. Proceedings of the Conference Held at the Royal Institute for Cultural Heritage in Brussels, 22-24 October 2015 », dir. Emmanuelle Mercier, Ria De Boodt et Pierre-Yves Kairis

L’imposant retable de l’église Saint-Denis à Liège constitue l’un des plus prestigieux mais aussi l’un des plus énigmatiques témoins de la riche production de retables brabançons à la fin du Moyen Âge. L’étude interdisciplinaire menée à l’occasion de sa restauration à l’Institut royal du Patrimoine artistique entre 2012 et 2014 a permis de résoudre certaines des questions et de proposer de nouvelles hypothèses vivifiantes. Son attribution à l’illustre atelier bruxellois des Borman a été affinée ainsi que sa datation au début des années 1530, au moment où les motifs de la Renaissance italienne commencent à envahir l’art des bords de la Meuse en parallèle avec un style gothique toujours bien ancré. Une large place a été accordée dans ce volume au caractère exceptionnel de la polychromie partielle du retable mis en exergue par l’étude conduite à l’IRPA et nourrie par de nombreuses réflexions comparatives. La restauration à l’IRPA, entre 2016 et 2019, d’une partie des panneaux peints qui ornaient les volets du retable a aussi permis une salutaire reconsidération de la participation du grand peintre liégeois Lambert Lombard et de l’un ou l’autre atelier local. Les études foisonnantes et diversifiées de spécialistes belges et étrangers rassemblées dans cet ouvrage présentent, à partir d’une œuvre étonnante, un pan important de l’activité artistique liégeoise revitalisée par le prince-évêque Érard de La Marck.

Informations pratiques :

Flesh, Gold and Wood. The Saint-Denis altarpiece in Liège and the question of partial paint practices in the 16th Century. Proceedings of the Conference Held at the Royal Institute for Cultural Heritage in Brussels, 22-24 October 2015, dir. Emmanuelle Mercier, Ria De Boodt et Pierre-Yves Kairis, Turnhout, Brepols / Institut royal du Patrimoine artistique, 2021 (Scientia Artis, 18). 483 pages. ISBN 978-2-930054-40-7. Prix : 60 €.

Le livre est en vente à l’accueil de l’IRPA et sur le site de Brepols (http://www.brepols.net/Pages/ShowProduct.aspx?prod_id=IS-9782930054407-1)

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Le réseau. Ajoutez ce permalien à vos favoris.