Séminaire – Construire l’histoire du handicap et de la surdité au travers des siècles. Séminaire mensuel d’étude francophone 2021-2022

Langues du séminaire: français oral et LSF

Pour toute demande de renseignement, s’adresser à Ninon Dubourg: ninon.dubourg@gmail.com ou gildas Brégain gildas.bregain@ehesp.fr

Les inscriptions à ce nouveau séminaire sont libres et gratuites, mais obligatoires sur ce site pour recevoir le lien pour la visioconférence : https://www.weezevent.com/construire-l-histoire-du-handicap-et-de-la-surdite-au-travers-des-siecles

Alors que les synthèses sur l’histoire du handicap et de la surdité à toutes les époques historiques se multiplient actuellement dans la littérature anglo-saxonne, aucun ouvrage collectif n’a été publié dans la sphère francophone depuis le début des années 2000. Les chercheurs qui s’intéressent à l’histoire du handicap et de la surdité de l’espace francophone sont aujourd’hui assez isolé-e-s, les réseaux étant constitués uniquement autour de thématiques particulières (cécité, surdité) ou de période historique (comme le XXe siècle).

L’histoire du handicap et celle de la surdité à l’époque contemporaine ont pris des chemins divergents. Les chercheurs sur l’histoire de la surdité ont fondé leurs approches sur une conception culturelle de la surdité, conformément aux revendications portées par les mouvements associatifs sourds. Ne se reconnaissant pas dans la disability history, ils ont construit leurs propres réseaux scientifiques internationaux et ont construit une histoire de la surdité distante – parfois même hermétique – de celle du handicap. Les histoires du handicap et de la surdité ne se croisent donc que rarement.

Ce séminaire mensuel a pour objectif de remédier à cette situation, en structurant un réseau francophone de recherche sur l’histoire du handicap et de la surdité toutes périodes historiques confondues.

Composition du comité scientifique :

  • ➢  Yann Cantin (Maître de conférence sur l’histoire des sourds, Université Paris 8).
  • ➢  Valérie Delattre (archéo-anthropologue à l’INRAP).
  • ➢  Caroline Husquin (Maîtresse de conférence en histoire antique, Université de Lille).
  • ➢  Olivier Richard (Professeur d’histoire médiévale, Université de Strasbourg).
  • ➢  Pieter Verstraete (Professeur associé en études du handicap, KU Leuven)

Programme :

7 avril 2021 – 14h/17h (en ligne)  
Ninon Dubourg (U. de Paris-ICT), Gildas Brégain (CNRS-Arènes) – Introduction.
Andrea Benvenuto, Fabrice Bertin, Pierre Schmitt & Soline Vennetier (EHESS) – Des dits et écrits sur l’histoire des sourds et du handicap.
Lucie Laumonier (Concordia U.) – Faire l’histoire du handicap au Moyen Âge avec des sources de la pratique.

11 mai 2021 – 16h30/18h45 (en ligne)
Pauline Hervois (U. de Lorraine-CREM) – Compter les infirmes en France au 19e siècle : Contributions des statistiques à l’histoire du handicap.
Isabelle Dagneaux (UCLouvain) – L’otologie naissante au 19e siècle : entre médecine et pédagogie.

1 juin 2021 – 16h30/18h45 (en ligne)
Anne Roekens (UNamur) – D’un institut à l’autre. Logiques de relégation de filles “anormales” de l’institut de Bouge vers le Beau-Vallon (Namur, Belgique, 1922-1947).
Pierre Cofy (U. Panthéon-HICSA) – L’Istituto per sordomuti di Milano dans la première moitié du 19e siècle. Réflexion autour du développement d’une nouvelle typologie architecturale.

6 juillet 2021 – 16h30/18h45 (en ligne)
Ghislain Arnold Ayissi (U. de Ngaoundéré) – Le handicap au Nord-Cameroun : essai d’histoire d’un traitement en institutions privées (1947-2017).
Bastien David (Unige-FTI) & Charles Gaucher (U. de Moncton) – Histoire de l’éducation des sourds dans la province du Nouveau-Brunswick du 19e à la fin du 20e siècle : sources et documentations.

5 octobre 2021 – 16h30/18h45 (en ligne)
Susanne Commend (U. d’Ottawa) – Quel rôle et quel engagement pour l’historienne du handicap au Québec ? Autour du militantisme, du “capacitisme” et des outils du chercheur.
Mariama Kaba (HFH Zurich) – Expériences vécues de personnes ayant un handicap physique ou un polyhandicap dans des institutions suisses entre 1950 et 2010 : étude comparative et participative.

2 novembre 2021 – 16h30/18h45 (en ligne)
Jeremy Chabrol (U. de Paris 1-ANHIMA) – Le corps infirme en Grèce ancienne, aux époques archaïque et classique : entre rejet et acceptation.
Jérôme Bas (U. de Paris 8) – Porte-parolat et processus historique d’unification de la catégorie de handicap.

7 décembre 2021 – 16h30/18h45 (en ligne)
Maryam Koushyar (U. d’Evry) – Aux prémices de la loi du 23 novembre 1957, la Commission Interministérielle pour la Réadaptation Professionnelle des Mutilés, Invalides et Diminués physiques.
Christophe Capuano (U. Lyon II) – La prise en charge des personnes infirmes et âgées dépendantes à domicile au 20e siècle.

4 janvier 2022 – 16h30/18h45 (en ligne)
Ghislain Baury (Le Mans U.-TEMOS) – Une devenue sourde dans la Castille du XVe siècle : Thérèse de Carthagène et ses écrits.
Peter Vestraete (UCLouvain) – Timidité et handicap: vers une histoire d’entraves (impediments) au 20e siècle.

1 février 2022 – 16h30/18h45 (en ligne)
Olivier Schetrit (CNRS-CEMS) – Pour une histoire de l’art Sourd (titre provisoire). Louis Daubresse (U. de Lorraine) – Perception(s) de la surdité au cinéma

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Le réseau. Ajoutez ce permalien à vos favoris.