Publication – « Calendriers d’Europe et d’Asie. De l’Antiquité à la diffusion de l’imprimerie », éd. Alain Arrault, Olivier Guyotjeannin et Perrine Mane

Alors que les aspects astronomiques et mathématiques des calendriers employés par les grandes civilisations sont relativement bien connus, le calendrier entendu comme objet, utilisé au quotidien pour « habiter le temps », le prévoir et le maîtriser, omniprésent dans les espaces privés et publics des sociétés anciennes, a été peu étudié pour lui-même. L’enjeu est ici de partir de sa matérialité, de son illustration, de son contenu ou encore de ses remplois, voire de ses usages détournés, qui trahissent autant d’appropriations, avant que l’introduction à des dates variées de la xylographie et de l’imprimerie n’accompagne de nouveaux usages et de nouvelles manipulations.

Fruit d’une recherche collective menée par l’École des hautes études en sciences sociales, l’École française d’Extrême-Orient et l’École nationale des chartes, le présent volume embrasse de larges horizons culturels et géographiques et permet de scruter et de confronter l’exceptionnelle diversité de ces objets. Les cycles calendaires manuscrits ou gravés produits dans l’Europe antique et médiévale entrent ainsi en résonance avec les calendriers retrouvés dans les tombes et grottes de Chine réalisés entre le IIIe siècle avant notre ère et le Xe siècle après notre ère, ou encore avec ceux qui furent conçus au Japon du VIIIe au XVe siècle et plus tardivement en Asie du Sud et du Sud-Est.

Table des matières :

Alain Arrault, Olivier Guyotjeannin, Perrine Mane. Avant-propos.

Calendriers et images

Valérie Huet – Les images des fêtes dans les calendriers romains en images (fin IIe-milieu IVe siècle apr. J.-C.)
Olivier Guyotjeannin – De signes et d’images : les calendriers « des illettrés » dans l’Europe médiévale et moderne

Calendriers du quotidien

Daniel Patrick Morgan – Les derniers jours du défunt. l’Empire et l’individu vus à travers les calendriers excavés des tombes du début de la Chine impériale
Alain Arrault – Les activités quotidiennes dans les calendriers de la Chine médiévale
Gerhard Leinss – The conversion of a state calendar into a personal diary: on a new function of the Chinese calendar emerging in 8th to 11th centuries’ Japan

Calendriers savants

Jean Lempire  – Calendriers et astronomie dans le monde byzantin
Gregory Kourilsky – Jours propices, jours funestes : calendriers traditionnels en milieu bouddhiste tai
Alexandre Tur – Éphémérides, almanachs et prédictions annuelles : les calendriers astrologiques du XVe siècle
Farouk Yahya – The Ketika Lima (Five Times): A Malay form of chronomancy

Calendrier et nature

Catherine Chadefaud – Activités rurales, crue du Nil et calendrier dans l’ancienne Égypte (de l’Ancien Empire à l’époque gréco-romaine, 2800 av. J.-C. au IVe siècle apr. J-C)
Li Guoqiang – Élaboration des systèmes phénologiques dans les calendriers chinois (XIIIe siècle AEC-IIe siècle EC)
Perrine Mane – Calendriers médiévaux et nature

Vers le calendrier imprimé

Christine Bénévent  – Usages et fonctions des calendriers aux premiers temps de l’imprimerie en Europe : l’exemple de quelques livres d’Heures incunables parisiens

Index
Crédits photographiques

Informations pratiques :

Calendriers d’Europe et d’Asie. De l’Antiquité à la diffusion de l’imprimerie, éd. Alain Arrault, Olivier Guyotjeannin et Perrine Mane, Paris, École nationale des Chartes, 2021 (Matériaux pour l’histoire). 21 x 27 cm, 100 ill. ISBN : 9782357231597. Prix : 49 euros.

Source : LCPDU

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Le réseau. Ajoutez ce permalien à vos favoris.