Colloque – Marquer son église. Les princes en leurs collégiales (IXe-XVe s., Occident chrétien)

Un colloque est organisé du jeudi 3 au vendredi 4 juin au centre de colloques du Campus Condorcet autour des liens qui pouvaient exister entre les collégiales séculières et les pouvoirs princiers, à la fois institutionnels et politiques.

Depuis une trentaine d’années, les études sur le monde canonial ont analysé les liens qui pouvaient exister entre les collégiales séculières et les pouvoirs princiers, à la fois institutionnellement (jus patronatus, collation des prébendes, etc.) et politiquement (liens entre chapitres séculiers et chancelleries, etc.), cette dernière dimension mobilisant souvent une approche prosopographique (collégiales séculières comme viviers d’agents des politiques princières, carrières politiques des chanoines, recrutement de ces derniers dans certains lignages pour conforter des fidélités, etc.).

Les monographies et les synthèses régionales ont souligné la pluralité des rôles dévolus à une collégiale séculière, tout en insistant sur les motivations politiques et la logique de distinction sociale qui ont favorisé l’essor de ce type de fondations religieuses. Les liens plus personnels, matériels ou spirituels, entre les établissements canoniaux et leurs fondateurs, ou les héritiers et successeurs de ceux-ci, ont, en comparaison, été moins abordés.

Comment et pourquoi un prince investissait-il sa collégiale ? Y a-t-il une différence, pour un grand, entre les collégiales qu’il a fondées, celles dont il hérite et celles qu’il a captées ? Une collégiale sise in castro ou in palatio est-elle, par exemple, plus intensément occupée par un prince qu’une fondation hors les murs ? À l’intérieur de l’église, y a-t-il un lieu privilégié de l’appropriation princière (chapelle, nef, chœur, etc.) ? Quelles traces y a-t-il laissées, qui montrent sa présence effective ou son appropriation symbolique des lieux ? Voilà plusieurs des enjeux de la présente journée d’étude.

Programme :

Jeudi 3 juin 2021 (salle 100 du Centre de colloques)

  • 9h30-9h45 : Accueil et mot d’accueil
  • 9h45-10h15 : Introduction, Thomas LACOMME (EPHE/SAPRAT EA 4116) et Ewen THUAL (Univ. Limoges/CRIHAM EA 4270)

Session 1 : Signes et symboles de l’appropriation des collégiales par les princes. Présidence de séance : Laurent MORELLE (EPHE/SAPRAT EA 4116)

  • 10h15-10h45 : Arnaud BAUDIN (Archives et Patrimoine de l’Aube/LaMOP UMR 8589), Jean-Luc CHASSEL (Univ. Paris-Nanterre), Caroline SIMONET (Univ. Caen Normandie/membre associé du CRAHAM UMR 6273) : Les sceaux des collégiales princières (XIIe-XVe s.)
  • 10h45-11h15 : Antoine ROBIN (EPHE/SAPRAT EA 4116, ArmmA) : Marquer son église : manifestations et fonctions de l’héraldique princière dans les collégiales des Bourbons

11h15-11h30 : Pause

  • 11h30-12h : Laurent HABLOT (EPHE/SAPRAT EA 4116, ArmmA) avec la collaboration de Paul François BROUCKE (EPHE/SAPRAT EA 4116, ArmmA) : Lecture comparée de la mise en signe de collégiales bretonnes à la fin du Moyen Âge
  • 12h-12h30 : Julien NOBLET (Univ. Picardie Jules Verne) : Architecture et décor au service de la prééminence seigneuriale : l’exemple des collégiales et Saintes-chapelles castrales (XVe-XVIe s.)

12h30-14h30 : Déjeuner

Session 2 : Marquer une collégiale, rayonner sur un territoire. Présidence de séance : Murielle GAUDE-FERRAGU (Univ. Sorbonne Paris Nord/Pléiade EA 7338)

  • 14h30-15h : Lydie BRUNETTI (Univ. Saint-Etienne/LEM-CERCOR UMR 8584) : La collégiale Notre-Dame d’Espérance, joyau des comtes de Forez
  • 15h-15h30 : Vincent TABBAGH (Univ. Bourgogne/ArTeHIS UMR 6298) : En Bourgogne, le duc, la duchesse et trois collégiales (XIIe-XVe siècles)

15h30-16h : Pause

  • 16h-16h30 : Olivier MATTEONI (Univ. Paris I Panthéon-Sorbonne/LaMOP UMR 8589) : Géographie sacrale et politique à la fin du Moyen Âge : les ducs et duchesses de Bourbon en leurs collégiales

Vendredi 4 juin 2021 (auditorium 150 du Centre de colloques)

  • 9h-9h30 : Accueil

Session 3 : Vivre aux côtés des chanoines : enjeux de la proximité princière. Présidence de séance : Laurent HABLOT (EPHE/SAPRAT EA 4116, ArmmA)

  • 9h30-10h : Laurent RIPART (Univ. Savoie/LLSETI EA 3706) : Saints, rois et chanoines : les modalités de la médiation régalienne des chanoines de l’abbaye de Saint-Maurice d’Agaune
  • 10h-10h30 : Étienne LOUIS (Univ. Lille/IRHiS UMR 8529) : Création et débuts d’une collégiale comtale flamande : Saint-Amé de Douai, vers 950-vers 1025

10h30-10h50 : Pause

  • 10h50-11h20 : Véronique GAZEAU (Univ. Caen Normandie/CRAHAM UMR 6273) : Culte marial et pouvoir politique en Normandie : le duc Guillaume et la collégiale de Cherbourg
  • 11h20-11h50 : Olivier DEFORGE (Dép. de Seine-et-Marne) : Le palais des comtes de Champagne à Provins et ses collégiales : interactions, circulations

11h50-14h : Déjeuner

Session 4 : Réappropriations : capter la collégiale d’un autre prince. Présidence de séance : Éric SPARHUBERT (Univ. Limoges/CRIHAM EA 4270)

  • 14h-14h30 : Paul CHAFFENET (IRHT, ACTÉPI) : Principalis ecclesia. La collégiale Saint Quentin : un lieu privilégié d’expression des liens personnels entre comtes de Vermandois et chanoines séculiers ? (Xe-début du XIIIe siècle)
  • 14h30-15h : Lucie JARDOT (Univ. Paris I Panthéon-Sorbonne/LaMOP UMR 8589) : Stratégies territoriales et communication politique : les couples princiers en leurs collégiales, de Philippe le Hardi et Marguerite de Flandre à Philippe le Beau et Jeanne de Castille (XIVe-XVe siècles)

15h-15h20 : Pause

  • 15h20-15h50 : Julie GLODT (Univ. Paris I Panthéon-Sorbonne/HiCSA EA 4100) : Les textiles liturgiques de la Sainte-Chapelle de Dijon : mémoire ducale et « démarcation » royale ? (1419-1547)
  • 15h50-16h20 : Pierre COUHAULT (Sorbonne Université-Lettres/Centre Roland Mousnier UMR 8596) : Se réapproprier une église. La Sainte-Chapelle de Vincennes et les premiers Valois-Angoulême

16h20-16h30 : Pause

  • 16h30-17h : Conclusions, Anne MASSONI (Univ. Limoges/CRIHAM EA 4270)

Informations pratiques :

Ces journées d’études ont été organisées grâce au soutien : du laboratoire SAPRAT (EA 4116, EPHE) du laboratoire CRIHAM (EA 4270, Université de Limoges) de l’école doctorale de l’EPHE (ED 472) de l’IRHT de l’entreprise AAREC, au titre du mécénat de la Société d’histoire et d’archéologie de l’arrondissement de Provins, au titre du mécénat

Comité scientifique

Brigitte BOISSAVIT-CAMUS (Univ. Nanterre/ArScAn), Murielle GAUDE-FERRAGU (Univ. Sorbonne Paris Nord/Pléiade), Laurent HABLOT (EPHE/SAPRAT), Anne MASSONI (Univ. Limoges/CRIHAM), Brigitte MEIJNS (KU Leuven, Dép. d’Histoire), Laurent MORELLE (EPHE/SAPRAT), Éric SPARHUBERT (Univ. Limoges/CRIHAM).

  • Il demeure une incertitude sur les modalités de tenue de l’événement, qui aura donc lieu soit en présentiel sur le Campus Condorcet, soit en distanciel par Teams aux dates et horaires annoncés dans le programme.

Type d’événement: Colloque Conditions d’accès Libre Date des séances 03/06/2021 – 09:00 04/06/2021 – 09:00 Lieu :

Centre de colloques du Campus Condorcet

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.