Offre d’emplois – ERC Advanced grant 2020 AGRELITA : quatre postes de post-doctorant

Dans le cadre du Projet ERC Advanced grant 2020 AGRELITA, « The reception of ancient Greece in pre-modern French literature and illustrations of manuscripts and printed books (1320-1550): how invented memories shaped the identity of European communities », dirigé par Prof. Catherine Gaullier-Bougassas (Principal Investigator), quatre postes contractuels de post-doctorants à temps plein (100%) sont à pourvoir à compter du 01/10/2021.

AGRELITA est basé à l’Université de Lille et financé pour cinq ans par l’ERC (2021- 2026). Des déplacements sont à prévoir en France et à l’étranger.

Durée du contrat pour chaque poste : 3 ans, avec un renouvellement possible de 2 ans

PROJET

L’histoire de la réception de la Grèce antique en Europe occidentale pré-moderne s’est concentrée jusqu’ici presque exclusivement sur la transmission des textes de l’Antiquité grecque. Pourtant, bien avant la renaissance de l’enseignement du grec, de nombreux ouvrages vernaculaires, souvent illustrés, contenaient des représentations élaborées de la Grèce antique. AGRELITA étudiera un large corpus d’œuvres littéraires de langue française (historiques, romanesques, poétiques, didactiques) produites de 1320 à 1550 en France et en Europe, avant les premières traductions directes du grec au français, ainsi que les images offertes par leurs manuscrits et livres imprimés. L’examen de ces œuvres et de leurs illustrations (dialogue du texte et de l’image et pouvoirs spécifiques de chacun) permettra d’analyser les représentations de la Grèce antique dans la perspective encore inexplorée de l’élaboration d’une nouvelle mémoire culturelle. Elles seront ainsi étudiées en lien avec leur contexte politique, social et culturel, ainsi qu’en lien avec les œuvres des littératures européennes proches et leurs illustrations. Se situant aux frontières des études littéraires, de l’histoire du livre et de l’histoire de l’art, des visual studies, de l’histoire culturelle et politique et des memory studies, AGRELITA propose une réévaluation du rôle joué par la Grèce antique dans les processus de formation des identités en Europe occidentale. Le projet vise également à contribuer à une réflexion générale sur la formation des mémoires, des héritages et des identités.

MISSIONS

Quatre post-doctorants seront recrutés, deux avec un profil à dominante « analyses textuelles » et deux avec un profil à dominante « analyses des images » ; tous partageront l’étude des liens entre les textes et les images. Les post-doctorants travailleront en équipe avec la Principal Investigator, le project manager, les chercheurs associés et les chercheurs invités.

Missions principales :

– Le dépouillement d’un corpus déjà identifié de textes des XIVe, XVe et XVIe siècles et l’identification de nouveaux textes qui contiennent des représentations de la Grèce ancienne (textes disponibles sous forme d’éditions modernes ou à partir des manuscrits et des imprimés des XIVe -XVIe siècles)

– La collecte de données et la rédaction de notices sur les textes, les auteurs, les artistes, les manuscrits, les imprimés, les données grecques présentes, leur saisie dans une base de données déjà commencée
– L’analyse scientifique des représentations textuelles et visuelles de la Grèce ancienne, des liens entre textes et images

– La production très régulière d’articles scientifiques originaux, qui paraîtront dans les volumes collectifs d’AGRELITA et dans des revues spécialisées, en français et en anglais
– La représentation du projet AGRELITA dans le cadre de colloques et journées d’études extérieurs, en France ou à l’étranger, et la publication des communications

– La contribution à une anthologie de textes et d’images (en lien avec toute l’équipe)

– La participation à toutes les activités d’AGRELITA : réunion hebdomadaire de l’équipe à Lille, séminaire mensuel à Lille, journées d’études bi-annuelles à Lille, deux colloques…
– La contribution à l’organisation scientifique de ces séminaires, journées d’études, colloques ; l’identification de collègues à inviter, la prise de contact…

– La contribution à l’accueil des chercheurs invités
– La contribution à la mise en forme des volumes collectifs prévus ( relecture, correction, mise en forme des manuscrits envoyés aux éditeurs)
– La contribution à l’alimentation du site web et du blog
– La contribution à la réflexion sur la mise en œuvre et le développement d’AGRELITA

QUALIFICATIONS ET COMPETENCES REQUISES

– Doctorat en littérature française du Moyen Age et/ou de la Renaissance, en histoire de l’art du Moyen Age et/ou de la Renaissance (manuscrits et enluminures, premiers imprimés, peintures et gravures), ou en histoire culturelle et/ ou politique des XIVe-XVIe siècles.
– Bonnes capacités d’analyse des textes et des images, ainsi que des relations entre textes et images

– Bonne connaissance du moyen français et du français de la Renaissance
– Bonnes compétences en paléographie pour la lecture et la transcription de textes manuscrits et imprimés des XIVe- XVIe siècles
– Connaissances en latin et en grec ancien
– Capacité à maîtriser un large corpus et à mener des études comparatives
– Capacité et goût pour les études interdisciplinaires

– Expérience et/ou volonté de travailler en équipe
– Sens de l’initiative
– Maîtrise de l’écriture scientifique en français et aussi en anglais (avec un soutien possible pour la révision de l’anglais).
– Capacité à alimenter un site web et son blog

CONDITIONS ET MODALITES DE TRAVAIL

– Lieu d’exercice : Université de Lille. Les quatre postes sont basés à l’Université de Lille et rattachés au laboratoire ALITHILA Analyses littéraires et histoire de la langue, domicilié sur le campus Pont de Bois à Villeneuve d’Ascq. Réunion hebdomataire de l’équipe à Lille, séminaire mensuel à Lille, ainsi que journées d’études bi-annuelles et deux colloques. Des déplacements sont à prévoir en France et à l’étranger.

– Employeur : Université de Lille,
– Nature du contrat : contrat de travail à durée déterminée
– Durée du contrat : 3 ans, avec un renouvellement possible de 2 ans – Temps de travail : 100%
– Date pressentie de début du contrat : 1er octobre 2021
– Rémunération : en fonction de l’expérience

Contact : catherine.bougassas@univ-lille.fr

PROCEDURE DE RECRUTEMENT

Dossier de candidature à envoyer au format numérique (pdf) au plus tard le 15 juin 2021 à l’adresse suivante :
catherine.bougassas@univ-lille.fr

Le dossier devra être constitué de :
– Un Curriculum Vitae (Formation, Expérience, Publications)
– Une lettre de motivation, qui présente et explique l’intérêt pour la réception de l’Antiquité – Un pdf de la thèse et un pdf du rapport de thèse
– Les noms et les coordonnées de deux personnes de référence, à la fin du fichier du CV.

Les candidats sélectionnés seront auditionnés fin juin/début juillet, en présentiel si possible ou en vidéo. Réponse vers le 15 juillet 2021 ou fin juillet.

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Offre d'emploi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.