Publication – Hildegarde de Bingen, « Opuscules monastiques », 2 vol.

L’intérêt contemporain pour l’œuvre de Hildegarde de Bingen (1098-1179) a laissé dans l’ombre sa vie monastique à l’école de saint Benoît. Sont réunis ici, en deux tomes, quatre opuscules qui reflètent sa conception du monachisme, enracinée dans la tradition et profondément originale dans son expression.

À sa communauté inquiète, la supérieure attentionnée livre son Testament prophétique, témoin de ce qu’elle considère comme fondamental. Cet écrit d’une grande richesse, rythmé par trois relectures de l’histoire du salut, comporte notamment le commentaire du Symbole de saint Athanase, la Vie de saint Rupert et une longue méditation spirituelle où se mêlent prose et poèmes liturgiques.

Le Commentaire de la Règle de saint Benoît, un des rares du Moyen Âge, nous révèle une femme pratique, attachée à la valeur bénédictine de discretio (discernement, mesure), tandis que la Vie de saint Disibod nous entraîne dans une vaste fresque historique d’où ressort un idéal monastique à la fois contemplatif et actif. Quant aux Solutions à trente-huit questions, écrites à la fin de sa vie, elles témoignent de l’autorité qui lui était alors reconnue en matière d’exégèse.

Ces textes, avec une première traduction française, sont proposés dans la version du Riesencodex, rédigé sous la supervision de l’abbesse elle-même.

Informations pratiques :

Hildegarde de Bingen, Opuscules monastiques, Paris, 2021 (Sources chrétiennes, 616-617). 2 vol., 456 + 416 p., 19,5 x 12,5 cm. Prix : 45 euros / vol.

Source : Éditions du Cerf

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.