Publication – Florent Coste, « Gouverner par les livres. Les Légendes dorées et la formation de la société chrétienne (XIIIe-XVe siècles) »

La Légende dorée de Jacques de Voragine constitue à n’en pas douter une œuvre centrale et incontournable de la littérature européenne. Le nombre considérable de ses témoins manuscrits dans toutes les langues de l’Occident médiéval permet largement de le mesurer, tout autant que la foule des œuvres qui s’en sont inspiré. On ne peut manquer pourtant de s’étonner : la Légende dorée a certes circulé à travers les milieux sociaux, les aires linguistiques et les territoires les plus divers, mais au prix de substantielles transformations, dans sa matérialité, dans sa composition, dans ses significations et ses usages. Pourtant, sans devenir absolument méconnaissable, la compilation hagiographique confectionnée à la fin du xiiie siècle a rapidement constitué une matrice textuelle accueillante et ouverte aux interventions que ses lecteurs ultérieurs ont apportées pour mieux l’actualiser au gré de leurs besoins et selon les nécessités des contextes. Tel est bien le paradoxe d’une œuvre si plastique et polyvalente qu’avec une singulière longévité littéraire elle parvient à perdurer non pas malgré, mais grâce aux modulations considérables qu’elle connait. C’est ainsi que la Légende dorée a pu s’imposer comme un instrument à la fois souple et robuste de la pastorale, tout à la fois tourné vers l’édification de l’individu et assurant l’interface entre la collectivité de tous les hommes et la grande Cour des saints.

Docteur de l’Université de Bourgogne et ancien membre de l’École française de Rome, Florent Coste est maître de conférences en langue et littérature médiévales à l’Université de Lorraine, membre du laboratoire LIS (Littératures, Imaginaire, Sociétés, EA7305, Université de Lorraine) et membre associé du CEMA (EA 173, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3). Ses recherches portent sur les politiques de la littérature médiévale (latine et romanes), ainsi que sur la théorie littéraire.

Table des matières :

Remerciements
Préface
Introduction

Première partie. La Légende dorée comme compilation

Préambule: Polémiques modernes autour de la Légende dorée
Chapitre 1: Poétique de la compilation médiévale
Chapitre 2: Les vertus de la compilation dans la Légende dorée de Iacopo da Varazze

Deuxième partie. La Légende dorée comme recueil

Préambule: Les pérégrinations européennes d’un manuscrit de la Légende dorée
Chapitre 3: Identité et intégrité de la Légende dorée
Chapitre 4: Polyvalences de la Légende dorée à travers ses recueils

Troisième partie. La Légende dorée et la formation pastorale des fidèles

Préambule: Des saints, des ailes, des avions (et une autruche)
Chapitre 5: Les Légendes dorées ou comment s’entretenir avec les saints?
Chapitre 6: La mobilisation des communautés textuelles de la Légende dorée

Conclusion. Casuistique et communication de masse. Les paradoxes de l’universalisme pastoral à travers la Légende dorée

Bibiliographie
Index manuscriptorum
Index sanctorum et festorum
Index personarum
Table des matières

Informations pratiques :

Florent Coste, Gouverner par les livres. Les Légendes dorées et la formation de la société chrétienne (XIIIe-XVe siècles), Turnhout, Brepols, 2021 (Bibliothèque d’histoire culturelle du Moyen Âge, 20). 335 p., 8 b/w tables, 156 x 234 mm, 2021 ISBN: 978-2-503-59294-7. Prix : 69 euros.

Source : Brepols

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.