Cycle de conférences – Les Midis de l’Histoire namuroise, 2022

Après une longue interruption due à la pandémie, nous relançons notre cycle de conférences en 2022, toujours avec le soutien de Namur Europe Wallonie. Elles se tiendront évidemment dans le respect des normes sanitaires du moment. Retenez dès à présent nos cinq rendez-vous.

15 février 2022
Fiona Lebecque : CROMIOSS : un projet transdisciplinaire autour de Jacques de Vitry et du Trésor d’Oignies

Les ossements conservés dans un reliquaire à Oignies sont-ils bien ceux de Jacques de Vitry, évêque de Saint-Jean d’Acre dès 1216 ? Et les mitres du Trésor d’Oignies ont-elles bien été portées par ce célèbre homme d’Église ? Trois années de recherches coordonnées par la Société archéologique de Namur et menées par des institutions belges, grâce au soutien du Fonds Jean-Jacques Comhaire géré par la Fondation Roi Baudouin.

15 mars 2022
Jean-François Pacco : Floreffe, de saint Norbert à Esperanzah !

Floreffe a 900 ans. Moments de gloire et de misère de la plus puissante abbaye du Namurois, depuis sa fondation par les comtes de Namur jusqu’à sa grande prospérité du 18e siècle. Comment a-t-elle traversé, intacte, les troubles de la période française ; pourquoi et comment, finalement, est-elle devenue petit séminaire ? Comment celui-ci, lieu clos et apparemment immuable, s’est-il ouvert au monde d’aujourd’hui ?

19 avril 2022
Emmanuel Bodart : L’escholle dominicale des pauvres », un bâtiment historique namurois

L’école dominicale des pauvres est un immeuble bien connu à Namur. Sa porte emblématique de style baroque incarne depuis l’origine la fondation voulue par Anne de Rupplémont. La comptabilité de l’école (1657-1794), permet de suivre le fil de l’histoire de l’école dominicale des pauvres et de préciser les événements marquants qui l’ont jalonnée.

17 mai 2022
Pierre-Hugues Tilmant et Marie Verbeek : L’abbaye Notre-Dame-du-Vivier à Marche-les-Dames. Premiers résultats de l’étude archéologique d’un patrimoine exceptionnel

Fondée au XIIIe siècle, l’abbaye Notre-Dame-du-Vivier a été occupée et gérée par des moniales cisterciennes jusqu’en 1856, puis par différentes congrégations religieuses. Acquise par une société immobilière fin 2018, elle bénéficie d’un programme de restauration avec l’appui de l’Agence wallonne pour le Patrimoine. L’étude archéologique révèle des pans entiers et méconnus du développement médiéval de l’abbaye, de son insertion dans son environnement et de son évolution.  

21 juin 2022
Axel Tixhon :Mutations agricoles en province de Namur au XIXsiècle. Chronologie et facteurs de changement

La grande crise agricole des années 1880 est souvent considérée comme la cause principale des modifications intervenues dans les campagnes à la charnière du XIXe et du XXe siècle. Les recherches récentes effectuées dans séminaire d’Histoire de l’UNamur tendent à montrer que ces mutations s’inscrivent dans un processus plus large et plus complexe entamé dès le milieu du XIXe siècle. Les archives de l’administration provinciale révèlent l’importance des actions publiques et privées en vue de professionnaliser le travail agricole au sein des exploitations namuroises.

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.