Offre d’emploi – Chaire de Professeur.e Junior. Intelligence artificielle, Archéologie & Histoire

Les chaires de professeur.e junior constituent une nouvelle voie de recrutement pour vous permettre d’accéder à un emploi de la fonction publique dans le corps des Professeurs d’Université. Après une période de pré-titularisation de 3 à 6 ans et à l’issue d’une évaluation, vous avez ainsi vocation à être titularisé.e à Université Côte d’Azur en tant que Professeur.e des Universités après avis d’une commission de titularisation.

L’obtention d’une chaire en Intelligence Artificielle (IA) appliquée aux champs de l’Archéologie et de l’Histoire permettra de consolider le positionnement national et international du site Université Côte d’Azur en Archéologie, Histoire et Histoire des images, dans un domaine interdisciplinaire en pleine expansion, très concurrentiel, à forte valeur heuristique et sans équivalent à l’échelle nationale.

Le projet dessine pour Université Côte d’Azur un cadre général et fédérateur, ambitieux et structurant, dont l’objectif est d’encourager et de potentialiser les recherches interdisciplinaires émergentes menées à Université Côte d’Azur, combinant IA et sciences mathématiques autour des données archéologiques et historiques, et d’en susciter de nouvelles en rapport avec les domaines d’expertise traditionnelle des unités du périmètre d’Université Côte d’Azur. La diversité des besoins et des visées des chercheurs déjà engagés sur cette voie au sein du site est un premier défi qui met au cœur de sa genèse le désir de construire une dynamique commune croisant des enjeux transdisciplinaires entre les sciences informatiques (en particulier l’IA), les sciences mathématiques, et mobilisant des jeux de données, des méthodologies et des questions de recherche impliquant des données archéologiques et historiques relevant des sciences physiques et chimiques, des sciences de la vie, des sciences de la terre ainsi que des sciences humaines et sociales. Le ou la Professeur.e Junior pourra bénéficier de collaborations avec plusieurs unités d’Université Côte d’Azur : I3S ; LJAD ; LEAT ; CEMEF ; LOV ; IPMC ; le centre Inria Méditerranée. Il sera par ailleurs adossé à l’institut 3IA.

Établissement/organisme porteur :

Nom du chef d’établissement/d’organisme : Jeanick BRISSWALTER Site concerné : Université Côte d’Azur
Région académique : Région Sud Provence Côte d’Azur

Établissements/organismes partenaires : CNRS (INEE, INS2I, INSMI, INSIS, INSB), Inria Nom du projet : IA, Archéologie & Histoire
ID GALAXIE : 91
Mots-clés : Archéologie, Histoire, Intelligence Artificielle, Mathématiques appliquées Durée visée : 4 ans

Date de prise de fonction : 1er septembre 2022
Thématique scientifique : Intelligence artificielle, Archéologie & Histoire

Section (s) CNU/CoNRS/CSS correspondante (s) : CoNRS sections 31, 32, 51, 52 ; CNU sections 20, 21, 26, 27

Intégration du projet de chaire dans la stratégie du laboratoire d’accueil

Une véritable ambition holistique se dessine pour l’archéologie et l’histoire dans l’essor de méthodologies renouvelées pour la caractérisation des objets, le traitement de données quantitatives autorisant un profond renouvellement conceptuel. Pour le CEPAM, le projet répond à un enjeu de maintien d’une recherche de haut niveau en Archéologie et Histoire par le développement de méthodologies innovantes. Il répond à un enjeu de positionnement thématique à l’échelle nationale et internationale dans un contexte de forte compétitivité. Le CEPAM entend ainsi asseoir sa spécificité interdisciplinaire en affichant une thématique en plein essor et à forte valeur heuristique, rendant le laboratoire plus attractif pour les chercheurs et plus robuste pour porter des projets internationaux. Par ce positionnement à l’interface de plusieurs champs disciplinaires, le CEPAM renforcera ses collaborations existantes, en étendra le spectre et participera à la structuration d’une recherche interdisciplinaire entre les partenaires académiques à l’échelle d’Université Côte d’Azur. Pour les laboratoires partenaires du projet, il s’agira d’afficher de nouvelles thématiques et collaborations interdisciplinaires au sein d’Université Côte d’Azur, et d’élargir le périmètre du 3IA vers des domaines où le potentiel est en plein essor.

Profil scientifique

En lien avec les thématiques traditionnelles du CEPAM, l’objectif de cette chaire est d’élever le potentiel interprétatif des données archéologiques et historiques et de favoriser l’émergence de nouveaux questionnements par une démarche méthodologique renouvelée

déployant des méthodologies IA. Il s’agira notamment de permettre un changement d’échelle (du qualitatif au quantitatif), d’améliorer la résolution des identifications des objets archéologiques (culture matérielle, archives biologiques) et historiques (textes, images), des pratiques et des systèmes, à différentes échelles spatio-temporelles, depuis la Préhistoire jusqu’au Moyen-Age.

Les questions de recherche pourront relever du champ de la Préhistoire, de la bioarchéologie (archives botaniques, fauniques, biomoléculaires), des paléoenvironnements, de l’Histoire des images, de l’Histoire ou de la philologie.

Les méthodologies envisagées sont diversifiées: réseaux de neurones, géométrie algorithmique, annotation sémantique, data mining, SMA.

Compétences attendues :

  •   Maitrise des méthodologies IA et/ou Mathématiques appliqués
  •   Avoir une expérience dans le domaine de l’Archéologie ou de l’Histoire
  •   Dynamisme, Autonomie / Capacité à diriger des programmes de recherche
  •   Capacité à diffuser les résultats auprès de la communauté scientifique et du grand public
  • Profil d’enseignement Un enjeu fort du projet porte sur le développement de la formation, depuis la licence jusqu’au doctorat, donnant davantage de lisibilité à Université Côte d’Azur dans les domaines de l’Archéologie, de l’Histoire, pour lesquels ses compétences sont déjà reconnues mais qu’il convient de déployer afin de se singulariser par le biais d’enseignements en IA transdisciplinaires. Le ou la professeur.e Junior dispensera des enseignements au sein des portails de Licence Sciences de l’Homme et de la Société, Sciences et Technologie, Sciences de la Vie et des écoles universitaires de recherche ODYSSEE, DS4H, SPECTRUM.
  • Compétences attendues :
  •   Capacité à dispenser des enseignements interdisciplinaires
  •   Capacités à encadrer des étudiants (master, doctorat, post-doctorat) relevant de champs disciplinaires variés
  •   Capacité à organiser des séminaires
  • Diffusion scientifique Les résultats des recherches devront faire l’objet de publications dans des revues à forte audience de communications en colloques internationaux et auprès du grand public.
  • Science ouverte Plusieurs structures opérationnelles viendront en appui pour le stockage et l’accessibilité des données. Les données primaires et BDD générées seront hébergées par le CEPAM, la Maison de la Modélisation, de la Simulation et de leurs Interactions (MSI) d’UCA, et HumaNum INSHS. Elles seront accessibles en ligne via les interfaces des plateformes BBEES (UMS INEE), OMERO (UCA) et HumaNum. Toutes les publications et communications seront déposées dans HAL.

Science et société

Participation à la fête annuelle de la Science et aux journées annuelles de l’archéologie : stand de présentation avec jeux virtuels issus des développements IA ; mise en ligne régulière de vidéos de vulgarisation via la page YouTube du CEPAM ; communications grand public dans le cadre des associations de diffusion de la culture scientifique.

Indicateurs de suivi du déploiement du projet et méthodologie de leur suivi

Un comité de suivi du projet composé de 3 personnalités extérieures à Université Côte d’Azur membres d’Université Côte d’Azur sera mis en place. Il examinera 3 fois par an : La capacité à dynamiser la thématique au sein du CEPAM

La capacité à établir un réseau de collaboration à l’échelle d’Université Côte d’Azur, à l’échelle nationale et internationale

La mise en place de formations à destination des étudiants depuis la licence jusqu’au master

La qualité des publications
L’encadrement de stagiaires de master, de thèses, post-docs
La réponse à des Appels à projets (notamment Europe)
Les actions de diffusion de la culture scientifique
L’accessibilité des données dans une démarche de science ouverte

Montant du financement associé

La personne recrutée aura à sa disposition un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) d’un montant de 200 000 €, dont au moins 120 000 € en ressources humaines (contrat doctoral ou post-doctoral). Elle bénéficiera également d’un environnement financier supplémentaire alloué par le CNRS.

Modalités de candidatures

Aucune condition d’âge, ni de nationalité n’est imposée pour candidater.

Peuvent postuler : les titulaires d’un doctorat ou diplôme équivalent ou les candidates et candidats justifiant de titres et travaux scientifiques jugés équivalents. Ne peuvent pas postuler les titulaires du site Université Côte d’Azur.

Les profils juniors présentant un potentiel d’encadrement et d’animation de la recherche ou justifiant d’au moins 6 années d’expérience de la recherche sont encouragées.

Description du processus de recrutement

La recevabilité administrative des dossiers sera effectuée par les services de la DRH et seuls les dossiers des candidats et candidates éligibles seront transmis à la commission de sélection. Cette commission sera en charge d’étudier les dossiers et d’établir la liste des candidats et candidates retenu.e.s pour une audition.

Chaque candidature retenue sera auditionnée par la commission de sélection.

L’audition sera organisée sur une temporalité d’une heure, dont 30 minutes de présentation du candidat ou de la candidate sur son parcours scientifique, pédagogique et ses motivations, ainsi que sur ses projets de recherche et d’enseignement, et 30 minutes d’échanges avec le jury.

À l’issue des auditions, la commission se prononce en fonction des mérites des candidats et candidates, en prenant notamment en compte la qualité et l’originalité des projets de recherche et d’enseignement présentés, leur motivation, leur vision prospective et leur capacité d’encadrement scientifique et pédagogique.

Mise en situation professionnelle

La capacité du/de la candidat.e à dispenser des enseignements à destination d’un public de non spécialistes sera évaluée dans le cadre d’un cours d’introduction de niveau master (10 minutes).

Localisation du poste

Structure : CEPAM (Unité Mixte de Recherche UMR7264 Université Côte d’Azur – CNRS) Campus : Saint Jean d’Angely
Adresse : 24 avenue des Diables Bleus, 06300 Nice

Comment postuler ?

Déposez votre dossier de candidature avant le 11 mars 2022 16h00 sur : https://galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/antares/can/astree/index.jsp

Pour toute question relative au profil de poste vous pouvez contacter :

isabelle.thery@cepam.cnrs.fr

Pour toute question administrative ou relative aux conditions vous pouvez contacter :

sylvain.di-giorgio@univ-cotedazur.fr

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Offre d'emploi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.