Publication – Marjolaine Lémeillat, « Les gens de savoir en Bretagne à la fin du Moyen Âge. Fin XIIIe-XVe siècle »

Les trois derniers siècles du Moyen Âge voient le déploiement, au sein du duché de Bretagne, de multiples « gens de savoir ». Personnages ayant bénéficié d’un enseignement supérieur ou d’une formation sur le terrain, ils déploient, parfois en les cumulant, leurs compétences dans divers domaines : l’Église, l’État ducal, l’administration judiciaire, le notariat, etc. Le présent ouvrage en est l’analyse, réalisée à partir d’un corpus de données prosopographiques constitué de 5599 individus (Bretons ou étrangers venus en Bretagne), mis au jour grâce aux sources publiées, mais surtout au dépouillement de 5238 cartons et registres d’archives. Les parcours universitaires et professionnels, les stratégies, les réussites et les échecs, les réseaux, les biens des gens de savoir ont ainsi été mis en exergue.

Majoritairement étudiants à Paris, à Angers, et juristes de formation, ils reviennent de plus en plus dans le duché afin d’y faire carrière, en particulier avec le développement de l’État et des administrations ducale et judiciaire, au cours du XVe siècle. Très polyvalents, il est fréquent qu’ils exercent deux ou trois fonctions différentes (évêque et chancelier, secrétaire et sénéchal, chanoine et médecin), auxquelles ils accèdent par toutes les techniques et ruses imaginables. Hommes de savoir, hommes de pouvoir, les plus efficaces d’entre eux veillent aussi à se garantir des revenus et un patrimoine mobilier et immobilier parfois très importants.

avec le soutien de la Comue Paris-Est Sup, de l’Institut universitaire de France, du Centre de Recherche Bretonne et Celtique de l’université de Bretagne Occidentale et de la Société d’histoire et d’archéologie de Bretagne / Fédération des sociétés historiques de Bretagne

Marjolaine Lémeillat, docteur en histoire, est professeur d’histoire-géographie dans l’enseignement secondaire. Ses recherches portent sur la diplomatique ducale de Bretagne, sur la circulation et la transmission des savoirs et sur la prosopographie du clergé, du personnel administratif et des gens de justice bretons à la fin du Moyen Âge.

Table des matières :

Les gens de savoir en Bretagne (1250-1370)

  • Les gens de savoir en devenir. La question de la formation
  • Les gens de savoir en activité. Carrières et vies professionnelles
  • Les gens de savoir en leur privé

Les gens de savoir en Bretagne (1370-1491)

  • Formation et début de carrières de gens de savoir toujours plus nombreux
  • Le déploiement des gens de savoir dans le duché de Bretagne
  • Les gens de savoir sous un angle personnel

Informations pratiques :

Marjolaine Lémeillat, Les gens de savoir en Bretagne à la fin du Moyen Âge. Fin XIIIe-XVe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2022. 460 p. ISBN : 9782753582514. Prix : 25 euros.

Source : Presses universitaires de Rennes

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.