Publication – Elodie Lecuppre-Desjardin, « Le Royaume inachevé des ducs de Bourgogne, XIVe-XVe siècles »

« Les hommes du Moyen Age croyaient-ils à leurs gourvernants ? »

Le 25 janvier 1474, Charles le Téméraire, dernier des ducs Valois de Bourgogne, revêtu d’or et de pierreries, portant un couvre-chef similaire à une couronne fermée, s’adresse à son peuple en évoquant de manière sibylline ses rêves de grandeur et sa volonté d’élever ses territoires en royaume. La Grande Principauté de Bourgogne qui, du milieu du XIVe à la fin du XVe siècle, s’est progressivement étirée des brumes de la Zélande aux vignes du Mâconnais, offre un laboratoire d’analyse politique exceptionnel permettant de disséquer la nature du pouvoir à la fin du Moyen Âge.

70119666.jpg

Préférant le feuilletage à la narration linéaire des faits, Élodie Lecuppre-Desjardin propose ici une relecture ample et originale de cette aventure politique qui fit des ducs de Bourgogne les princes les plus puissants de leur temps, avant que la débâcle nancéenne n’arrête brutalement les ambitions du Téméraire. Cet ouvrage saisit les forces motrices d’une société composite et fait l’histoire non pas d’une perfection croissante, mais des cheminements qui peuvent mener à la construction d’un Bien Commun.

Dans cette œuvre magistrale, Élodie Lecuppre-Desjardin nous entraîne au cœur d’un univers médiéval passionnant où se pose avec une étonnante actualité la question du sens des communautés, de la nature des loyautés et de la reconnaissance d’une autorité suprême.

Élodie Lecuppre-Desjardin est professeur d’histoire du Moyen Âge à l’université de Lille 3. Spécialiste de l’histoire politique et culturelle bourguignonne, elle est également connue pour ses travaux sur l’histoire des villes des anciens Pays-Bas. Elle a notamment collaboré à La Dérision au Moyen Age, sous la direction d’Elisabeth Crouzet-Pavan.

Informations pratiques :
Elodie Lecuppre-Desjardin, Le Royaume inachevé des ducs de Bourgogne, XIVe-XVe siècles, Paris, Belin, 2016 (Collection Histoire). Parution : 25/03/2016. 432 pages, 15 x 22 cm. Prix : 23 euros.

Source : Éditions Belin

 

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.