Bande dessinée – « Le sang de la Paix », Texte de Christophe Masson – Dessins de Michel Pierret

Voici 700 ans : La Paix de Fexhe !

Cette BD retrace les événements souvent sanglants qui ont conduit à la Paix de Fexhe entre les diverses factions liégeoises du moment. Trois personnages principaux, Jeanne, Thomas et Libert, incarnent les clans antagonistes. Christophe Masson (historien ULg, spécialiste de la Paix de Fexhe) a écrit le scénario. Michel Pierret, qui publie une série axée sur la même époque (« Les Ailes décapitées », près de 30 volumes parus) assure le dessin et les couleurs.

« Le sang de la Paix » est le quatrième ouvrage soutenu par le Département Culture de la Province de Liège. Cet album, dessiné par Michel Pierret, grand spécialiste de cette époque et scénarisé par Christophe Masson, est édité à l’occasion des commémorations du 700ème anniversaire de la Paix de Fexhe et, plus généralement, dans le cadre de l’opération « Debout Citoyen », organisée durant toute l’année 2016.

A1-SANG DE LA PAIX

Résumé de l’histoire

Voici 700 ans, les Liégeois s’entretuaient allègrement mais durent finir par s’entendre !

En mai 1312, le Prince –Evêque de Liège trouve la mort dans les rues de Rome, l’épée à la main. Ce qui provoque l’effervescence entre les différences factions liégeoises : les chanoines, les aristocrates et les « métiers » (les artisans). Les positionnements tactiques pour désigner un mambour chargé de gouverner la principauté dégénèrent très vite en affrontements sanglants, dont le fameux « Mal Saint-Martin » où nombre de Grands périrent, enfermés et incendiés dans la tour de Saint-Martin.

Trois protagonistes, le riche chanoine Libert de Langdris, la noble et ambitieuse Jeanne de Charneux et le forgeron Thomas de Huy vont mêler leur destinée personnelle à ces événements historiques hauts en couleurs qui s’étendront sur plusieurs années. Quand Adolphe de La Marck accède au trône princier et épiscopal, à la fin de l’année 1313, on peut croire à un apaisement. Mais c’est sans compter sur une autre fracture dans la société liégeoise, le conflit entre Awans et Waroux … Les hostilités reprennent doublées de pluies torrentielles et d’une famine. Les protagonistes, épuisés, finiront-ils par s’entendre, de guerre lasse ?

Informations pratiques :

Une bande dessinée éditée par le Service Culture de la Province de Liège sous le label « Les 400 cases »

Texte de Christophe Masson – Dessins de Michel Pierret – Couleurs de Maxime Pierret.

Où ? Cet album sera diffusé via les Editions de la Province de Liège au sein de divers points de vente (librairies, …) et à l’occasion de plusieurs manifestations intégrées au programme « Debout citoyen ».
Quand

Sortie officielle le 18 juin 2016.

Combien ? 15 €. Album cartonné format BD – 50 pages

Qui ? Département Culture de la Province de Liège.

Contact ?

M. Philippe Brau, Mme Sigrid Delvaux
Service Culture de la Province de Liège – Education permanente
Philippe.brau@provincedeliege.be – sigrid.delvaux@provincedeliege.be – 04/232.86.14

Source : Debout citoyen !

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Bande dessinée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.