Exposition – Austrasie, le royaume mérovingien oublié

Du 16 septembre 2016 au 26 mars 2017 à Saint-Dizier (Haute-Marne), organisée par l’agglomération de Saint-Dizier, en partenariat avec l’Inrap et le Musée d’archéologie nationale. Cette exposition dévoilera de nombreux objets issus de fouilles préventives menées par l’Inrap.

affiche_exposition_austrasie

L’Agglomération de Saint-Dizier, en partenariat avec l’Inrap et le Musée d’archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, organise du 16 septembre prochain au 26 mars 2017 une exposition dédiée au royaume des Francs de l’Est, l’Austrasie. Alors que la Neustrie et la Burgondie ont déjà fait l’objet de grandes expositions dans les années 1980, il s’agit de la première exposition consacrée à l’Austrasie, berceau de la dynastie mérovingienne qui a connu un fort rayonnement entre 511 et 717.

Un clin d’œil de l’histoire

À une époque où le questionnement identitaire sature l’espace public, l’exposition invite le visiteur à prendre du recul, en offrant l’exemple d’une identité construite à partir d’une grande diversité culturelle. Dans cet esprit, et avec le souci de concilier démarche scientifique et intérêt pour le grand public, le visiteur sera invité à découvrir la singularité et la richesse de la vie quotidienne et de l’organisation sociale du royaume mérovingien.

Des objets archéologiques exceptionnels issus de grands musées européens

Cette exposition réunit pour la première fois des objets exceptionnels, prêtés par de grands musées européens, tels que les musées de Cologne et Stuttgart en Allemagne, le Musée d’Amay et les Musées royaux d’Art et d’Histoire de Bruxelles en Belgique, ou encore le Musée national d’histoire de l’Art du Luxembourg. Parmi les objets les plus remarquables, la tombe du petit prince de Cologne, l’anneau de l’évêque Arnoul de Metz, ou les bijoux de la dame de Grez-Doiceau. De nombreux objets inédits issus de la fouille préventive de l’habitat rural de Preny (Lorraine) ainsi qu’une tombe de chef mise au jour en 2015 sur le site des Crassées à Saint-Dizier seront aussi exposés.

L’archéologie comme levier de développement en territoire périphérique

Labellisée d’intérêt national, l’exposition rejoindra à l’issue de sa présentation à Saint-Dizier le Musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, à la fois partenaire et prêteur.

Après le succès de l’exposition « Nos ancêtres les barbares » en 2008, qui avait attiré 35 000 visiteurs, ce nouveau projet fait partie intégrante d’une stratégie de développement et de cohésion sociale par l’archéologie, initiée par la Ville de Saint-Dizier, laquelle a été formalisée en novembre 2014 par la signature d’une convention multi-partenariale signée par l’État, le Conseil régional, le Conseil départemental, le Musée d’archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye et l’Inrap.

Informations pratiques :
Du 16 septembre au 26 mars 2017
à l’espace Camille Claude
9 avenue de la République
52100 Saint-Dizier
Gratuit

Source : INRAP

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Le réseau. Ajoutez ce permalien à vos favoris.