Publication – Éric Palazzo, « Peindre, c’est prier »

Écrit par les frères dominicains à la fin du XIIIe siècle afin de valoriser la figure de leur fondateur et permettre de suivre son exemple spirituel à travers sa pratique de la prière privée, les neuf modes de prière de saint Dominique constituent un texte essentiel sur la prière au Moyen Âge. Conservé à la Bibliothèque Vaticane, ce manuscrit contient le texte du traité augmenté de neuf peintures dont l’iconographie est d’une très grande richesse. Particulièrement remarquable à maints égards, ce traité est fondateur pour l’anthropologie de la prière chrétienne.

9782204114035-5795fcf1272ec

Cette étude démontre que le texte des neuf modes de prière et ses peintures ont été conçu comme un véritable traité sur la messe et sa théologie sacramentelle. À partir de là, il est question de l’incarnation, par l’image, de l’eucharistie et de trois de ses principales phases rituelles (la préparation corporelle et spirituelle du célébrant, l’action eucharistique et la diffusion de l’effet du sacrement dans le monde). Ce mode particulier de l’incarnation permet aussi la mise en place d’un discours élaboré sur l’équivalence entre peindre et prier. S’inscrivant dans les traces du Créateur, l’Homme-artisan imite Dieu dans son acte de création « artistique » comme dans celui de la prière privée et dans la liturgie de la messe. Le manuscrit apparaît alors comme le « lieu » d’intercession privilégié entre Dieu et l’Homme dans l’acte de peindre et dans celui de prier.

Informations pratiques :
Éric Palazzo, Peindre, c’est prier, Paris, Éditions du Cerf, 2016 (Cerf Patrimoines). 178 pages – juil. 2016 – Disponible. Dimensions : 229 x 152 mm. ISBN : 9782204114035. Prix : 20 euros.

Source : Éditions du Cerf

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.