Colloque – Reliques, reliquaires et culte des saints dans la France du Sud-Ouest

Responsables scientifiques Sophie Brouquet et Michelle Fournié

Rocamadour
15 & 16 octobre 2016
Contact et inscriptions
patrimoine-vallee-dordogne@wanadoo.fr
0565338136

Programme : ici

reliques-rocamadour

La célébration du 850e anniversaire de la découverte du corps entier et inaltéré de saint Amadour en 1166 à Rocamadour, offre aux chercheurs l’occasion de se réunir pour reconsidérer la légende hagiographique de saint Amadour, son histoire depuis le Moyen Âge jusqu’à nos jours et, au-delà, d’organiser une rencontre entre historiens, archéologues et historiens de l’art, consacrée plus largement au culte des reliques, aux sanctuaires et aux reliquaires qui les abritent ainsi qu’aux modes de diffusion des textes hagiographiques dans la France du Sud-Ouest.

Dans la lignée du colloque de Rocamadour consacré aux Vierges Noires en octobre 2013, nous souhaiterions envisager plusieurs thèmes selon une approche pluridisciplinaire, s’appuyant sur l’exemple spécifique de saint Amadour pour se diriger vers une réflexion plus générale sur le culte des saints et des reliques dans la France médiévale du Sud-Ouest, qui s’organiserait autour de plusieurs thématiques :

La première consisterait en une approche de la matérialité des reliques : corps entier, corps divisé, invention, translation, divisions et profanation.

La deuxième se consacrerait aux espaces dédiés aux reliques, au travers de leur place au sein des sanctuaires ainsi que des réceptacles qui les abritent de la tombe au reliquaire, et bien entendu des évolutions de ces lieux en regard des cultes qui leur sont rendus.

La dernière chercherait à replacer le culte de saint Amadour au sein d’une hagiographie de la France méridionale, notamment en rapport avec les autres saints aquitains et au-delà de son expansion en Italie et en péninsule ibérique. Il conviendrait aussi d’interroger les supports textuels et iconographique de la diffusion du culte des saints locaux de la France méridionale au travers de l’écriture hagiographique, Vies, Légendes, Actes, Miracles, enluminures, peintures, sculptures, etc

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.