Conférence – Émilie Nadal, « Bibliothèques du XIVe siècle : les commanditaires de manuscrits enluminés dans le Midi de la France »

20 février 2017, 17h30
École du Louvre, amphithéâtre Dürer

La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 20 février 2017, à 17 h 30, à l’École du Louvre, amphithéâtre Dürer. Nous aurons le plaisir d’écouter Émilie Nadal, « Bibliothèques du XIVe siècle : les commanditaires de manuscrits enluminés dans le Midi de la France ».

narbonne-tresor-cathedrale-ms-2-f

Le XIVe siècle est une période faste pour la commande de livres dans la France méridionale. C’est l’époque où les papes résident à Avignon et sont tous issus de familles du sud de la France. La région voit donc l’ascension rapide de familles jusque-là inconnues, qui trouvent dans la commande artistique, notamment dans la commande de livres enluminés, une forme de légitimité. Parmi ces commanditaires, on distingue tout particulièrement l’existence d’un réseau limousin, lié à l’accession au pontificat de Clément  VI, puis de Grégoire XI, tous deux originaires de l’actuelle Corrèze. Pierre de la Jugie, Raymond de Canillac, Delphine de Beaufort font partie de ces commanditaires, issus de familles proches de la papauté, et possesseurs de livres enluminés. Les artistes qui travaillent pour eux viennent de partout et multiplient échanges et collaborations, favorisant la mise en place d’un style éclectique, reflet des échanges entre les artistes mais aussi des recommandations que se font les commanditaires appartenant au même milieu.

Émilie Nadal est actuellement ingénieur d’études à l’IRHT et travaille sur le repérage et l’analyse des manuscrits de la bibliothèque médiévale des dominicains de Toulouse. Sa thèse, soutenue en 2013, portait sur le Pontifical de Narbonne, manuscrit richement enluminé, commandé en 1350 pour l’archevêque Pierre de la Jugie. Elle s’intéresse aux manuscrits possédés par des commanditaires de la France méridionale, aux questions de personnalisation des livres enluminés et à l’étude des échanges entre les artistes. Parmi ses publications citons ses recherches sur les manuscrits des prélats du Midi de la France au xive siècle (Cahiers de Fanjeaux, 2017, n°51) et la publication de sa thèse à paraître en 2017 aux éditions Brepols.

L’Ecole du Louvre appliquant les mesures de Vigipirate, tous les participants à la conférence doivent figurer sur une liste fournie au plus tard le 17 février. Merci d’indiquer votre venue à Claudia.Rabel@cnrs-orleans.fr.

Source : IRHT

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.