Appel à contribution – Histoire des villes à travers leur comptabilité

Ce colloque organisé dans le cadre d’une collaboration entre l’Université de Sherbrooke, Québec, Canada et le Centre d’études médiévales de Montpellier (CEMM) vise à documenter les pratiques d’écriture et de conservation urbaine ainsi qu’à appréhender l’histoire des villes à travers leur comptabilité. Une tendance historiographique majeure a montré la nécessité de s’interroger sur les répercussions culturelles et sociales des pratiques de l’écrit au Moyen Âge. Nous aimerions donc approfondir la question des finances publiques, des modes de production et de conservation de l’écrit comptable à la fin du Moyen Âge. En parallèle de ces considérations culturelles et matérielles, le colloque voudrait montrer la richesse des sources comptables pour comprendre le phénomène urbain. Une partie des communications rendront compte du travail d’une équipe de recherche qui s’est penchée récemment sur la comptabilité urbaine à Montpellier. L’équipe aimerait élargir la réflexion en invitant des propositions sur toute question examinée à travers les écrits comptables. Des études qui porteraient sur les questions de « scripturalité », de production et de conservation des comptes seraient aussi les bienvenues.

Modalités de soumission

Les personnes intéressées doivent envoyer leur bio-bibliographie et leur proposition de communication (maximum 500 mots) à l’adresse suivante :

colloque.comptabiliteurbaine@gmail.com
avant le 15 mars 2017

Ce colloque aura lieu le 14-15 juin et fera l’objet d’une publication.

  • Comité scientifique :
    Geneviève Dumas : Professeure agrégée, Département d’histoire, Université de Sherbrooke
  • Lucie Laumonier : Chercheure postdoctorante, Université du Minnesota, Minneapolis
  • Romain Fauconnier : doctorant du Centre d’études médiévales de Montpellier (CEMM)

Source : Calenda

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Appel à contributions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.