Publication – « L’Anjou des princes », Jean-Michel Matz et Noël Tonnerre

Étonnant destin que celui des princes angevins. De la fin du IXe siècle à la fin du XVe siècle, l’Anjou a été gouverné par des comtes ou des ducs, des « princes » (Ingelgériens, Plantagenêts, Capétiens, Valois) dont la puissance dépasse ou affronte parfois celle du roi de France, et dont le mode de vie et l’entourage laïque ou clérical participent brillamment à la culture intellectuelle et artistique du temps.

image009

Ces princes construisent des assemblages territoriaux qui dépassent largement l’Anjou au sens strict et débordent plusieurs fois de l’espace français, vers l’Angleterre ou l’Italie. Cette histoire politique, réduite longtemps aux récits d’expéditions conquérantes et d’alliances matrimoniales habiles, est ici largement renouvelée par les recherches récentes sur les formes et les agents du pouvoir angevin et ses moyens d’intervention.

Elle ne constitue pas le seul apport de cet ouvrage. Première synthèse attendue sur l’Anjou au Moyen Âge, elle cherche à proposer une histoire totale. Les cadres de la société — châtelains, évêques, moines — sont décrits, tout comme la vie des paysans. La mise en valeur du territoire, les défrichements, la création des paroisses (ancêtres de nos communes), la construction des bourgs, le développement des villes sont abordés longuement grâce aux nombreuses sources écrites conservées et aux apports de l’archéologie du bâti, du sol et du paysage.

L’ouvrage propose également une nouvelle lecture de l’histoire religieuse et culturelle de l’ancien Anjou. Ce tome II de l’Histoire de l’Anjou décrit, dans le cadre de cette province, un Moyen Âge bien loin des clichés qui traînent encore.

Série l’Histoire de l’Anjou en quatre volumes, dirigée par Jean-Luc Marais, maître de conférences honoraire à l’université d’Angers.

Informations pratiques :
Jean-Michel Matz et Noël Tonnerre, L’Anjou des princes, Paris, Picard, 2017. 17 x 24 cm, 408 pages. 21 ill. en couleurs et 55 en noir. Prix : 34,50 euros. ISBN : 978-2-7084-1023-7.

Source : Picard

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.