Publication – Robert I. Moore, « Hérétiques. Résistances et répression dans l’Occident médiéval », trad. fr. Julien Théry

À Orléans, en 1022, des hérétiques furent envoyés au bûcher pour la première fois dans l’histoire de l’Occident. Au cours des deux siècles qui suivirent, un mécanisme fut progressivement instauré, qui allait ­perdurer bien au-delà du Moyen Âge : des personnes identifiées comme des ennemies de la société chrétienne étaient désormais susceptibles de subir diverses formes de répression, jusqu’au supplice par le feu. Avec la Croisade albigeoise, puis la création de l’inquisition en 1233, commença la persécution systématique de ceux que l’on accusait – à tort ou à raison mais toujours en déformant leurs idées et leurs pratiques – de ne pas ­adhérer pleinement à la doctrine catholique.

Robert I. Moore, dans cet ouvrage majeur enfin traduit en français, retrace avec finesse et vivacité l’histoire des hérésies entre le xie et le xiiie siècle, de l’Occitanie aux pays du Rhin, de l’Italie aux Flandres et à l’Angleterre. Il remet en cause bien des idées reçues. Faire la « guerre à l’hérésie » se révèle avoir été un moteur de la transformation générale de la société et des ­pouvoirs, c’est-à-dire de la naissance de l’Europe au Moyen Âge.

70119263

Robert I. Moore, né en 1941, est un historien du Moyen Âge mondialement connu depuis la fin des années 1980 et la publication de son livre le plus célèbre, The Formation of a Persecuting Society : Power and Deviance in Medieval Europe, 950-1250 (1987, 2e éd. revue et augmentée publiée en 2007), traduit en français en 1991 sous le titre La persécution : sa formation en Europe (Les Belles Lettres) et édité en 10/18.

Traduit de l’anglais par Julien Théry, professeur d’Histoire Médiévale (Lyon II, Louis-Lumière).

Informations pratiques :

Robert I. Moore, Hérétiques. Résistances et répression dans l’Occident médiéval, trad. fr. Julien Théry, Paris, Belin, 2017. 15 x 22 cm, 576 Pages 27,00 € ISBN : 978-2-7011-9263-5.

Source : Belin

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.