Publication – Alain Boureau, « Kantorowicz. Histoires d’un historien »

On trouvera ici un jeu biographique très libre sur Ernst Kantorowicz (1895-1963), auteur du fameux livre Les Deux Corps du roi. Son parcours avait de quoi intriguer : de la Posnanie à Princeton, en passant par l’Allemagne de Weimar, ce médiéviste autodidacte, essayiste devenu érudit, fut un réactionnaire volontaire dans les corps francs, mais se mêla plus tard aux libéraux et marxistes américains dans la résistance au maccarthysme. En outre cet homme, sans doute plus hautain que discret, effaçait ses traces et ne s’était guère expliqué sur cet itinéraire. L’auteur propose alors des vies parallèles, pour faire entrer le possible aux côtés du réel, miner le privilège de l’individu par une prolifération de personnages, empruntés à des contextes ou des occurrences historiques ou fictionnelles. En rapprochant Kantorowicz de Toller, von Salomon, Scholem, etc., on tente d’extraire l’individu de sa bulle artificielle, sans pour autant le jeter dans la multitude.

Il s’agissait alors de retrouver un schéma existentiel dominant, au fil des textes, en recherchant moins le secret ou le caché que l’implicite, les plis d’une vie. En effet, la formule existentielle majeure, dans cette œuvre, semblait être celle de l’appartenance : il importait à Kantorowicz d’appartenir à une totalité souveraine, l’Allemagne, ou l’Empire, ou l’Université. Ce désir d’appartenance, qui traduit une tension entre l’être-dans et l’être-dehors, est à la racine de la métaphore corporelle dans l’œuvre de Kantorowicz. Cette thématique de l’appartenance construite peut contribuer à faire pièce à la désastreuse notion d’« identité ».

41393.jpg

Alain Boureau est directeur d’études à l’EHESS, spécialiste d’histoire de la scolastique médiévale. Parmi ses ouvrages récents : En somme… Pour un usage analytique de la scolastique médiévale (2011), L’Errance des normes (2016) et une édition critique et bilingue des Questions disputées (six volumes parus aux Belles-Lettres depuis 2011) et des Quodlibets (trois volumes depuis 2015) de Richard de Mediavilla. Aux Belles Lettres, il dirige également avec Michel Desgranges la collection « Histoire » et avec Ruedi Imbach la « Bibliothèque scolastique ».

Table des matières :

Préface à la présente édition

Visite au monument E.K
Corps caché
Incorporation
Corps perdu
Corps étranger
Double corps

Repères bibliographiques

Informations pratiques :

Alain Boureau, Kantorowicz. Histoires d’un historien, Paris, Les Belles Lettres, 2018 (Histoire, 142). 12 x 18 cm, 128 pages. ISBN : 9782251447643. Prix : 15 euros.

Source : Les Belles Lettres

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.