Appel à contribution – Pierre de Jean Olivi (1248-1298). La construction de la personne humaine : anthropologie, éthique, société

Au début du XIIIe siècle, la tradition théologique reconnaissait deux définitions de la ‘personne’ : celle de Boèce, comme substance individuelle de nature rationnelle et celle de Richard de Saint-Victor, comme existence incommunicable de nature intellectuelle.

Capture d’écran 2018-02-13 à 12.52.13.png

Le franciscain Pierre de Jean Olivi (1248-1298) en propose une nouvelle. Il assigne à la notion de personne la fonction centrale d’une connaissance immédiate et indubitable de soi, en tant que substance individuelle en elle-même absolument consistante, sujet actif (subjectum activum) et maître (dominativum) de sa pensée et de sa volonté : « persona videtur dicere existentiam super se reflexam seu reflexibilem et existentiam seu suppositum in se ipso plene consistens. (…) Quod non est aliud quam potestas plenarie possessiva sui et aliorum sine qua non est intelligere rationem personae ». Cette nouvelle
acception de la personne se décline selon les différentes perspectives de l’anthropologie olivienne : l’unité de l’être humain, la connaissance de soi, les rapports de la volonté et de l’intellect, la conscience morale, la pauvreté volontaire, l’idéal de la perfection évangélique ou encore la théorie sociale. Quelles furent les conditions d’émergence de cette nouvelle conception de la personne ? Comment peut-elle s’analyser selon les différentes perspectives de la pensée olivienne ? Quel en fut l’impact auprès des contemporains d’Olivi et de ses successeurs ?

Dans le cadre d’un projet de recherche du Fonds National Suisse, nous invitons les chercheurs à étudier la philosophie et la théologie de la personne humaine selon Pierre de Jean Olivi, ainsi que son contexte, ses sources et son impact. Ce colloque international aura lieu à Rome du 4 au 6 octobre 2018. Les communications devront durer 40 minutes et les propositions, de 5’000 signes maximum, sont à envoyer à l’adresse suivante : olivi2018@gmail.com.

Date limite d’envoi des propositions : le 15 mars 2018

Une réponse sera donnée aux auteurs avant la fin du mois d’avril 2018 après examen de leur proposition par le comité scientifique. Nous vous remercions de faire circuler cet appel dans vos propres réseaux.

Source : Weebly

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Appel à contributions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.