Appel à contribution – Ruling an Empire in a Changing World. Studies on Origin, Impact, and Reception of the Notitia Dignitatum

Version française ci-dessous

In the late 4th and the first half of the 5th century, administrative lists were compiled, which have become known under the name of Notitia Dignitatum. This collection of lists offers us nowadays a unique insight in the administrative and military structures of the Roman Empire, in both its Western and its Eastern part. The number and quality of the illustrations in particular, as the whole composition and character of the document, point towards the assumption that the original version was no traditional administration manual. In research, the analysis of the transmission history has been of the same fundamental importance as the use of the Notitia Dignitatum as a historical source. The extant manuscripts are all tracked back to a Carolingian parchment codex from the library of the diocesan chapter of Speyer; a codex that was last mentioned in 1566 and is assumedly lost. Since more than 100 years, the mysteries of the lacunary transmission history and the variations in the manuscripts from the Late Medieval/Early Modern times have been fundamental for every scientific approach to this document. Due to these factors, the Notitia Dignitatum has remained until today an important, but at the same time very controversial part of numerous historical and archaeological studies.

Confirmed Keynote speakers:
Dr. Peter Brennan (University of Sydney);
Prof. Bernhard Palme (University of Vienna);
Dr. Jeroen W. P. Wijnendaele (Ghent University)

Concept:
One of the aims of this international conference is to reflect, for the first time since the 1974 Oxford colloquium organised by R. Goodburn and Ph. Bartholomew, upon the considerable increase in knowledge about the Notitia Dignitatum which has occurred over the last decades. This has largely been due to new possibilities, for example offered by the digitalisation of the extant manuscripts. Furthermore, there remain older theories to be discussed at the conference, and space for new approaches shall be created equally. Until a few years ago, practically everyone conducting research on the Notitia Dignitatum was working with those manuscripts or older editions which were the most easily accessible. By now, however, digitalisation of all known manuscripts and fragments allows easy and unrestricted access so crucial for detailed studies based on source criticism. The Notitia Dignitatum demands, as hardly another antique source does, interdisciplinary approaches and collaboration between different historical and archaeological disciplines in order to address properly all the various aspects of this multi-faceted document. Consequently, colleagues from all the disciplines in question, Ancient History, Epigraphy, Papyrology, Provincial Roman Archaeology, Classical Archaeology, Art History, Medieval Studies, Palaeography, and related fields are invited to submit abstracts.

Application:
Applications in German, English, or French should include information about the following points:

Title of the presentation, abstract (250 words max), name, institution, postal address, mail address, short biography (150 words max). Presentations should not last longer than 20 min and will be followed by a discussion of 10 min. The successful applicants will be informed via mail by 30th November 2018.
We are planning to cover the travel costs for the participants. However, this cannot yet be confirmed as we are awaiting the outcome of funding applications for this conference.

Please submit your application to:
notitiadignitatum2019@gmx.de
Application deadline:
18th November 2018

Publication:
We are aiming to publish an anthology containing the text of selected lectures held at the conference. As for this, we shall be striving to represent all the different academic disciplines.

aee919e8-9881-4e11-9394-ff1c36f9510d

French version:

Entre la fin du 4ème siècle et la première moitié du 5ème, différents registres administratifs, connus sous le nom de Notitia Dignitatum, furent composés. Cette compilation offre un aperçu incomparable des structures administratives et militaires de l’Empire romain d’Occident et de l’Empire romain d’Orient dans l’Antiquité tardive. La quantité d’illustrations, leur qualité ainsi que la structure et la nature même de ce document indiquent que, dans sa version originale, la Notitia Dignitatum n’était pas un manuel administratif au sens propre. Pour la recherche scientifique, l’analyse de l’histoire de ce document joue un rôle tout aussi important que son utilisation comme source historique. Les copies disponibles de la Notitia Dignitatum remontent très probablement à un codex carolingien en parchemin conservé à la bibliothèque du chapitre de la cathédrale de Spire. Il n’en est plus fait aucune mention après 1566 et il est aujourd’hui considéré comme disparu. Les études scientifiques de ce document se basent depuis plus d’un siècle sur l’histoire de ses transcriptions, qui est à la fois lacunaire et discontinue, et sur les écarts entre les différentes copies datant de la fin du Moyen Âge et du début de l’époque moderne. Encore aujourd’hui, tous ces facteurs expliquent le rôle important mais extrêmement controversé que joue la Notitia Dignitatum dans les recherches historiques et archéologiques.

Principaux orateurs ayant confirmés leur présence :
Dr. Peter Brennan (Université de Sydney);
Prof. Bernhard Palme (Université de Vienne);
Dr. Jeroen W. P. Wijnendaele (Université de Ghent)

Projet :
Le but de ce colloque international, le premier depuis celui organisé par R. Goodburn et Ph. Bartholomew en 1974 à Oxford, est de documenter les connaissances acquises au cours des dernières décennies à la lumière des nouvelles possibilités qui s’offrent à nous (comme par exemple la numérisation), de discuter d’anciennes théories mais aussi de laisser la place à de nouveaux projets de recherche. Il y a encore quelques années, on travaillait presqu’exclusivement avec les copies les plus facilement accessibles de la Notitia Dignitatum ou avec d’anciennes éditions, étant donné qu’elles étaient conservées dans des lieux différents. La numérisation de toutes les transcriptions et de tous les fragments connus permet aujourd’hui un accès plus facile et rapide, indispensable à une critique approfondie des sources. D’une manière comparable à peu d‘autres sources antiques, la Notitia Dignitatum et ses riches illustrations appellent à une coopération entre les différentes disciplines des sciences de l’Antiquité : tous les collègues des disciplines concernées (histoire ancienne, épigraphie, papyrologie, archéologie romaine, classique et tardive, histoire de l’art, et autres domaines associés) sont chaleureusement invités à répondre à l’appel à contributions suivant.

Inscription:
Les contributions en allemand, anglais ou français doivent contenir les informations suivantes :

Titre de la contribution, résumé (250 mots max.), nom et prénom, institution, adresse postale et adresse électronique ; en plus aussi une brève biographie (150 mots max.). Les contributions ne doivent pas dépasser une durée de 20 minutes chacune, pour garder à peu près 10 minutes de questions suivant. Les contributions retenues seront confirmées par le comité d’organisation par courriel jusqu’au 30 novembre 2018.

Il est prévu que les frais de voyages soient pris en compte mais cela n’est pas encore garanti à ce jour en l’absence de décisions concernant les subventions.

Nous vous prions d’envoyer votre candidature écrite à l’adresse électronique suivante : notitiadignitatum2019@gmx.de
Date limite d‘envoi : 18 novembre 2018

Publication :
À la suite du congrès, le comité d’organisation prévoit la publication des contributions sous forme de recueil imprimé. Dans ce contexte, on tiendra à ce que la majorité des spécialités soit représentée.

Source : H-Soz-Kult

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.