Journée d’étude – La «Catena aurea» de Thomas d’Aquin sur les Evangiles. Une chaîne de chaînes au défi de l’édition électronique

Une journée d’étude autour de la Catena aurea de Thomas d’Aquin sur les Evangiles est organisée le mardi 2 octobre de 9h30 à 17h à l’IRHT (Paris) dans le cadre du projet Catena aurea electronica, conçu et dirigé par Martin Morard (CNRS–IRHT) avec la collaboration de Giuseppe Conticello (CNRS–LEM) et de chercheurs associés, et du projet SACRA PAGINA (édition électronique des gloses de la Bible latine).

La Catena aurea sur les quatre évangiles, tissu de quelques 12800 sentences d’origine patristique et ecclésiastique, peut être envisagée comme une chaîne tendue entre Orient et Occident, faites elles-même à partir de chaînes préexistantes et lieu de réception des florilèges anciens. Selon une formule célèbre de Bossuet, quand on tient les deux bouts de la chaîne on ne sait pas toujours comment ils se rejoignent. L’image s’applique particulièrement à la problématique des sources de la Catena aurea fabriquée sous la direction de Thomas d’Aquin, entre Paris et l’Italie dans les années 1262 et 1272 (!) environ. Son rayonnement jusqu’au 21e siècle est attesté par près de 150 témoins manuscrits par évangile et une centaine d’éditions imprimées. Systématiquement exploitée par les théologiens, elle est plus rarement citée, les auteurs se contentant de renvoyer aux autorités citées comme s’ils recourraient aux originaux. L’édition électronique en cours met en évidence l’originalité de l’œuvre et renverse nombre d’idées reçues. Elle soulève aussi de nombreuse question sur l’origine des sources déclarées par l’auteur et la façon d’en rendre compte dans le cadre d’une édition moderne.

m.morard

Programme :

9h30 – François Bougard (directeur de l’IRHT), Mot de bienvenue : La Catena electronica : un projet collectif du LEM et de l’IRHT
9h40 – Martin Morard (CNRS-IRHT), La Catena entre gloses et chaînes. Status quaestionis et questions ouvertes
10h15 – Fabio Gibiino (EPHE Glossae-R), Catena et réécritures des Tractatus in Iohannem d’Augustin : études de cas
10h45 – Carmelo Giuseppe, Conticello (CNRSLEM), Les enjeux doctrinaux de la Catena aurea à la veille du concile de Lyon II

11h15 – Questions – pause

11h30 – Matthieu Cassin (CNRS-IRHT), Les chaînes grecques sur les Evangiles en Occident avant la Catena aurea
12h – Jacques Noret (Katholieke Universiteit Leuven), La nouvelle édition du volume 4 de la Clavis Patrum Graecorum

Questions – déjeuner

14h30 – Jérémy Delmulle (Louvain-la-Neuve LEM-IRHT), Usage de florilèges augustiniens dans la Catena aurea ?
15h – Dominique Stutzmann (IRHT), La tradition manuscrite du Chrysostome latin dans les bibliothèques cisterciennes
15h30 – Jean-François Cottier (Paris 7), Erasme et la Catena aurea

Questions et conclusions

Informations pratiques :

02/10/2018 – 09:30
IRHT – Centre Félix-Grat

Source : IRHT

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.