Publication – « Imago libri. Représentations carolingiennes du livre », éd. Charlotte Denoël, Anne-Orange Poilpré et Sumi Shimahara

Le renouveau culturel carolingien confère au livre une place majeure dans la société, qui perdure dans le monde ottonien. Sa production est suffisamment abondante pour que près de 9000 manuscrits de cette époque nous soient parvenus, et le soin apporté à la qualité de leur confection est remarquable. Les manuscrits, précieux ou non, corrigés, glosés, comparés, échangés, servent à l’action, politique ou judiciaire, à la spiritualité, à la réforme religieuse, au développement de l’« humanisme » carolingien. Dans la société et la culture chrétiennes, l’objet-livre revêt un caractère précieux et somptuaire, comme en témoignent sa place de choix au sein des trésors d’église et sa haute valeur monétaire. Il est l’incarnation à la fois de l’autorité sacrée, du pouvoir et du savoir ; investi d’une forte dimension symbolique, il peut aussi être source de conflits et victime de destructions. Polymorphe, il intervient dans de multiples situations : il peut être tour à tour exhibé sous l’aspect d’un rouleau, d’un codex ouvert ou fermé, mangé, foulé aux pieds, dissimulé, utilisé pour prêter des serments… À la fois contenant et contenu, objet et parole, le livre est aussi imaginaire et imaginé. L’enquête collective envisagée ici dépasse la dimension archétypale du livre pour cerner, à travers une approche pluridisciplinaire combinant l’histoire sociale, culturelle et artistique, la spécificité des représentations carolingiennes du livre.

dIS-9782503567679-1

Table des matières :

Charlotte Denoël, Anne-Orange Poilpré et Sumi Shimahara – Introduction

1. Dire et figurer le livre

Charlotte Denoël – L’Épiphanie du Verbe. Essai d’une typologie formelle des représentations du livre au premier Moyen Âge dans les portraits des évangélistes
Bruno Bon et Krysztof Nowak – Autour de Liber : étude (e-)lexicographique
Isabelle Marchesin – Mise en voir mathématique et intermédialité du Verbe dans les Évangiles carolingiens. Genèse d’une tradition iconographique
Lawrence Nees – Design, Default or Defect in Some Perplexing Represented Books

2. Livre, loi et autorité

Stefan Esders – Deux libri legum au service des fonctionnaires du royaume d’Italie à l’époque carolingienne
Anne-Orange Poilpré – Dans et avec le livre : Jérôme, David et les souverains carolingiens
François Bougard – Le livre de l’autorité du siècle
Helmut Reimitz – Livres d’histoire et histoire du livre à l’époque carolingienne

3. Livre et Bible

Yves Christe – Un nouveau Sinaï pour Pierre et Paul
Sumi Shimahara – Le livre dans le Livre : parcours exégétiques
Beatrice E. Kitzinger – Representing the Gospels Beyond the Carolingian Center
Eliza Garrison – Movement and Time in the Egbert Psalter

4. Livre et liturgie

Adam Cohen – The Book and Monastic Reform
Cécile Voyer – Mise en abyme. Le sacramentaire de Marmoutier et ses images
Jean-Pierre Caillet – Le livre dans l’édifice cultuel aux temps carolingiens et ottoniens
Marie-Céline Isaïa – Un simple objet ? Le livre dans l’hagiographie médiolatine (IXe-XIe siècle).

5. Livre, signes, images littéraires

Francesco Stella – Les représentations du livre dans les textes poétiques carolingiens et ottoniens. Naissance de la poésie paratextuelle
Fabrizio Crivello – Tabulae et livres dans les tables des Canons de l’école de la cour de Charlemagne. Questions ouvertes
François Bougard – Le livre dans tous ces états. Conclusions

Index des noms de personnes
Index des noms de lieux
Index des manuscrits

Liste des contributeurs

Informations pratiques :

Imago libri. Représentations carolingiennes du livre, éd. Charlotte Denoël, Anne-Orange Poilpré et Sumi Shimahara, Turnhout, Brepols, 2018 (Bibliologia, 47). 336 p., 26 b/w ill. + 96 colour ill., 11 b/w tables, 210 x 270 mm, 2018
ISBN: 978-2-503-56767-9. Prix : 85 euros.

Source : Brepols

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.