Publication – « Le corps polychrome : couleurs et santé. Antiquité, Moyen Âge, Époque moderne », dir. Franck Collard et Évelyne Samama

Miser sur la couleur pour étudier l’histoire des corps permet d’explorer des systèmes de représentation d’une grande richesse et d’une forte cohérence, fussent-ils devenus totalement obsolètes aujourd’hui. Après avoir aimanté l’attention des médecins qui surinvestirent parfois sur elle dans les temps anciens, la « chromie » corporelle aux infinies variations ouvre aux chercheurs d’aujourd’hui un vaste champ de réflexion. Les contributions ici réunies en parcourent les principaux espaces, au moyen d’approches variées et complémentaires.

Divisé en trois sections, le propos s’interroge sur les modes de signification de la couleur corporelle. Puis il explore les aspects pathologiques et physiologiques des maladies, des tempéraments ou des aspects « colorants » ou « décolorants », ainsi que les raisonnements tenus pour expliquer ces manifestations chromatiques. Enfin est présenté l’imaginaire des couleurs corporelles, manifesté par des textes et des images largement conditionnés par des valeurs symboliques.

Table des matières : ici

9782343159317f

Informations pratiques :

Franck Collard et Évelyne Samama (dir.), Le corps polychrome : couleurs et santé. Antiquité, Moyen Âge, Époque moderne, Paris, L’Harmattan, 2018. ISBN : 978-2-343-15931-7. Prix : 39€.

Source : DYPAC – UVSQ

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.