Journée d’étude – Fragments d’architecture. Les collections lapidaires de la Flandre, de l’Artois et du Hainaut

Université d’Artois, 9 rue du Temple à Arras – Salle des colloques de la maison de la recherche
Vendredi 29 novembre 2019 (9h-17h)

Fragments d'architecture, Lille, PBA, c. 1932

Deux journées d’études avaient été consacrées il y a quelques années aux dépôts lapidaires relatifs à des monuments médiévaux de Picardie et de la France du Nord – « L’architecture en objets : les dépôts lapidaires de Picardie » (Université de Picardie, Amiens, septembre 2006) et « L’architecture en objets : les dépôts lapidaires de la France du Nord » (INHA, Paris, décembre 2008). Cette troisième rencontre est l’occasion de présenter les dernières études sur cette thématique.

Les fragments d’architecture – qu’ils soient conservés dans les sites ou monuments même, dans des musées, dans des centres archéologiques… – forment soit les uniques vestiges d’édifices détruits, soit les témoins épars parmi les ruines, ou relèvent d’un dépôt constitué lors des restaurations engagées sur un monument ou à la suite de chantiers archéologiques. La diversité de leur nature et de leur lieu de conservation ainsi que de leur propriétaire appelle cependant des questionnements similaires quant à leur gestion, leur étude, fondamentale pour l’apport à la connaissance monumentale, et leur valorisation.

Cette journée d’études a pour but de faire connaître et de confronter les résultats de diverses recherches et réflexions engagées sur les collections lapidaires médiévales de la Flandre, de l’Artois et du Hainaut, liées à l’architecture religieuse, civile, édilitaire. Le champ chronologique du Moyen âge pourra s’ouvrir au début des Temps modernes, avec la Renaissance.

Cette rencontre rassemblera des professionnels du patrimoine, des historiens de l’architecture et des archéologues, qui proposeront une communication portant sur l’histoire des collections lapidaires d’un lieu et leur contenu, sur un fonds particulier, sur la gestion matérielle de ces collections, les moyens et les méthodes mis en œuvre pour leur étude et leur mise en valeur.

Programme :

9 h 00 Accueil du public
9 h 20 Introduction, Delphine Hanquiez, maître de conférences, Université d’Artois, CREHS

Présidence : Laetitia Maggio, conservatrice du patrimoine, Service régional de l’archéologie des Hauts-de-France

9 h 35 La collection lapidaire issue de la fouille du couvent des Dames de l’Abbiette à Lille – Christine Cercy, responsable d’opération, Inrap Hauts-de-France, IRHIS (Univ. Lille/CNRS) et Claude de Mecquenem, archéologue, Inrap Centre-Île-de-France, LEM (EPHE/CNRS)

10 h 00 Le dépôt lapidaire de la cathédrale Notre-Dame d’Arras – Delphine Hanquiez, maître de conférences, Université d’Artois, CREHS
10 h 25 Pause

10 h 45 La collection lapidaire de Seclin (Nord) : réflexions sur la collégiale et le quartier canonial – Guillaume Lassaunière, responsable du Centre archéologique de Seclin, IRHiS (Univ. Lille/CNRS) et Mathieu Tricoit, IRHiS (Univ. Lille/CNRS)
11 h 10 Gestion, étude et valorisation d’un dépôt lapidaire : exemple du lapidaire de l’abbaye de Vaucelles, équipement culturel du département du Nord – Sandrine Conan, archéologue du bâti, Service archéologique du département du Nord, IRHiS (Univ. Lille/CNRS), avec la collaboration de Patrice Herbin, responsable du Service archéologique du département du Nord, HALMA (Univ. Lille/CNRS)

11 h 35 Le fonds lapidaire de la Société archéologique de Namur. Un patrimoine chargé d’histoire(s) – Aurore Carlier, Gestionnaire des collections, Société archéologique de Namur – TreM.a
12 h 00 Discussion
12 h 20 Pause déjeuner

Présidence : Patrice Herbin, responsable du Service archéologique du département du Nord

13 h 50 Un patrimoine méconnu : le « musée lapidaire » du Palais des Beaux-Arts de Lille – Laetitia Barragué-Zouita, conservateur du patrimoine, Service des Musées de France, Ministère de la Culture
14 h 15 Les collections lapidaires de la direction du patrimoine de la ville de Lille – Nicolas Dessaux, conservateur du patrimoine, Service archéologie, Direction du Patrimoine, Lille
14 h 40 Les fonds lapidaires du Musée des beaux-arts de Cambrai : quelles collections pour quelle valorisation ? – Alice Cornier, directrice du Musée des beaux-arts de Cambrai
15 h 05 Pause

15 h 25 Saint-Omer, un lapidaire à redécouvrir – Romain Saffré, conservateur du patrimoine, directeur des Musées de la ville de Saint-Omer
15 h 55 De nouveaux outils pour conserver, étudier et valoriser les collections lapidaires : Centres de Conservation et d’Étude, photogrammétrie d’objet et RTI (Reflectance Transformation Imaging) – Hélène Agostini, responsable adjoint d’opération, Direction de l’archéologie du Pas-de-Calais et Laetitia Dalmau, responsable d’opération, Direction de l’archéologie du Pas-de-Calais, IRHiS (Univ. Lille/CNRS)
16 h 15 Discussion

16 h 35 Conclusion – Laetitia Barragué-Zouita, conservateur du patrimoine, Service des Musées de France, Ministère de la Culture

Comité scientifique

Laetitia Barragué-Zouita, conservateur du patrimoine, Service des Musées de France, Ministère de la Culture
Sandrine Conan, archéologue du bâti, Service archéologique du Nord, doctorante en histoire de l’art médiéval, Université de Lille, IRHiS
Nicolas Dessaux, conservateur du patrimoine, Service Archéologie, Direction du patrimoine, Ville de Lille
Delphine Hanquiez, maître de conférences en histoire de l’art médiéval, Université d’Artois, CREHS

Organisation

Delphine Hanquiez, maître de conférences en histoire de l’art médiéval, Université d’Artois, CREHS

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.