Publication – Fanny Cayron et Delphine Steyaert, « Made in Malines. Les statuettes malinoises ou poupées de Malines de 1500-1540. Étude matérielle et typologique »

Made in Malines ! Derrière ce titre qui résonne comme un label commercial se cache une marque ou plutôt toute une série de marques énigmatiques. Elles ont été apposées, autour de 1500, sur des statuettes communément appelées « poupées malinoises » : le M et le blason à trois pals de la ville de Malines mais aussi la marque BRVESEL, les monogrammes I*T, IS, JE, ou encore les noms DOERMAEL, HEINRIC…

SA16_web_small
Deux chercheuses ont uni leurs compétences d’historienne de l’art et de conservatrice-restauratrice de sculptures pour mener une véritable enquête sur cette production florissante dans les Pays-Bas du Sud à la fin de l’époque gothique. Cette étude interdisciplinaire, menée à l’Institut royal du Patrimoine artistique à Bruxelles, nous entraîne sur les traces des ateliers des sculpteurs et des polychromeurs collaborant à la réalisation de ces petits objets destinés à la dévotion privée et dont le succès fut considérable. En attestent le grand nombre d’exemplaires conservés, dont plus de six cents ont été recensés au cours de cette recherche, mais aussi leur exportation notamment vers l’Espagne et le Portugal. Ainsi, Magellan aurait-il emporté une statuette malinoise lors de son grand voyage autour du monde (1519-1521). Toujours très prisées aujourd’hui, ces délicates statuettes au charme indéniable dévoilent ici quelques-uns de leurs secrets.

Table des matières : ici

Informations pratiques :

Fanny Cayron et Delphine Steyaert, Made in Malines. Les statuettes malinoises ou poupées de Malines de 1500-1540. Étude matérielle et typologique, Turnhout, Brepols, 2019 (Sciencia Artis, 16). 233 pages. ISBN 978-2-930054-37-7. Prix : 48 €.

Source : IRPA

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.