Publication – Emanuele Arioli, « Ségurant ou le chevalier au dragon (XIIIe-XVe siècles). Étude d’un roman arthurien retrouvé »

Dispersé dans un grand nombre de manuscrits et de fragments, Ségurant ou le Chevalier au Dragon est demeuré inconnu jusqu’à nos jours. Sa plus ancienne version a sans doute été composée en Italie, en français, entre 1240 et 1279 ; ses prolongements et ses réécritures s’échelonnent jusqu’au XVe siècle. Son protagoniste, Ségurant, nouveau héros à la cour du roi Arthur, se lance à la poursuite d’un dragon illusoire avant de disparaître de la mémoire littéraire. La présente étude expose la reconstitution philologique de cet ensemble narratif oublié à partir de l’étude détaillée de tous les manuscrits qui le conservent et en suggère une interprétation en l’inscrivant dans un arc chronologique allant des mythes scandinaves et germaniques jusqu’aux récits de chevalerie de la Renaissance de plusieurs pays européens.

book-08535137

Ancien élève de l’École Normale Supérieure de Paris, de l’École Nationale des Chartes et de la Scuola Normale Superiore de Pise, Emanuele Arioli est archiviste paléographe, Docteur en Études médiévales (Sorbonne Université et Collège de France) et Maître de conférences en langues et littératures médiévales à l’Université Polytechnique Hauts-de-France.

Table des matières : ici

Informations pratiques :

Emanuele Arioli, Ségurant ou le chevalier au dragon (XIIIe-XVe siècles). Étude d’un roman arthurien retrouvé, Paris, Honoré Champion, 2019 (Nouvelle Bibliothèque du Moyen Âge, 126). 15,5 X 23,5 cm, 538 p. ISBN : 9782745351371. Prix : 60 euros.

Source : Honoré Champion

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.