Publication – Godefroid de Saint-Victor, « Oeuvres, 1. : Microcosmus », éd. Françoise Gasparri

Élève des écoles parisiennes vers 1145-1150, en particulier de celle d’Adam du Petit-Pont, devenu lui-même enseignant – vers 1150-1155 environ – Godefroid entre à Saint-Victor où il « se soumit à l’autorité d’un maître » qui fut Richard, avant d’y déployer une activité intellectuelle et enseignante « en prose, en vers rythmiques et métriques, et en mélismes » et de remplir la charge de bibliothécaire et liturge (armarius). Philosophe et poète (auteur d’un Fons philosophiae dédié à Étienne de Tournai), prédicateur fécond (on conserve un volume de ses sermons), orateur quasi-officiel (dans des chapitres généraux de l’Ordre victorin ou des synodes parisiens), musicien et poète dans une abbaye qui illustre le genre de la séquence liturgique, un peu artiste (il aura laissé des autoportraits), auteur d’une compilation canonique : ces talents multiples n’ont pas empêché Godefroid d’être considéré comme un auteur du second rang, dont l’œuvre n’est accessible, en des éditions dispersées, que pour une faible part. Son Microcosmus pourtant va bien au-delà, et pas seulement par sa masse, de l’opuscule de circonstance. Plus encore, Godefroid est, avec Guillaume de Saint-Thierry et Absalon de Saint-Victor, un des rares auteurs du XIIe siècle dont on possède des autographes. La découverte, après l’édition princeps de Philippe Delhaye en 1951, des autographes entiers ou partiels du Microcosmus, demandait qu’en soit reprise à nouveaux frais l’édition, en tenant compte de la transcription de Godefroid, de ses propres interventions sur son manuscrit, de sa transcription par un copiste, des repentirs de celui-ci et des nouvelles interventions de l’auteur. Un apparat critique génétique permet de rejoindre le texte de Godefroid et de baliser les étapes de son émergence.

Archiviste paléographe et docteur en histoire, membre de l’Ecole française de Rome, Françoise Gasparri s’est spécialisée dans la culture écrite médiévale et son fondement. Ses travaux ont en outre porté sur Suger de Saint-Denis, le monde victorin et les autographes de Godefroid de Saint-Victor.

Informations pratiques :

Godefroid de Saint-Victor, Oeuvres, 1. : Microcosmus, éd. Françoise Gasparri, Turnhout, Brepols, 2020 (Sous la Règle de saint Augustin, 16). 516 p., 2 colour ill., 140 x 210 mm. ISBN: 978-2-503-58561-1. Prix : 95 euros.

Source : Brepols

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.