Bourse – École d’été du CERCOR : « Humanités numériques et corpus (époques médiévale et moderne) »

Saint-Étienne
6-8 septembre 2021

Organisée par Noëlle Deflou-Leca et Thierry Pécout noelle.deflou-leca@univ-grenoble-alpes.frthierry.pecout@univ-st-etienne.fr

Avec le développement des outils informatiques, les corpus documentaires d’édition de sources et de bases de données en histoire, histoire de l’art, archéologie ou littérature se sont multipliés. La question de l’intérêt de ces données numériques est double : d’une part celle de la collecte et de la diffusion des fonds et d’autre part celle de leur exploitation. Le premier volet qui vise à la constitution d’instruments de recherche facilitant l’accès à une documentation ample et dispersée est aujourd’hui le plus avancé autour de l’élaboration de corpus (natifs ou recomposés, numérisation, encodage) et de leur diffusion (SGBD, sites, bibliothèques numériques…). En bouleversant bien davantage les pratiques et en introduisant de nouvelles méthodologies de travail, le second est moins répandu. Le traitement des données par l’analyse et la visualisation s’appuie notamment sur leurs explorations sérielles, stylistiques, sémantiques ou spatio-temporelles à travers la mise en place d’outils statistiques dédiés.

L’atelier sera organisé selon des sessions matinales comportant des synthèses et exposés des formateurs, suivies des sessions de l’après-midi pendant lesquelles seront proposés des ateliers pratiques. Chacun devra se munir de son ordinateur, en veillant selon le modèle à disposer d’une connectique Ethernet et éventuellement d’un adaptateur Ethernet/USB pour se connecter par voie filaire.

LE LEM-CERCOR offre 12 bourses (prise en charge de l’hébergement[1] et des repas de midi[2])

Les candidats devront envoyer avant le 15 novembre 2020, à l’adresse cercor@univ-st-etienne.fr, un dossier comprenant :

–       un bref curriculum vitae (avec liste de publications éventuelles)
–       une lettre de motivation indiquant le sujet de recherche et argumentant la candidature

Un temps sera réservé à chaque auditeur pour présenter ses sujet de recherche et méthodes. On n’attend en aucune façon des résultats précis et il est tout à fait possible de faire état de doutes et questionnements, auxquels la discussion qui suivra tentera d’apporter quelques éléments de réponse. La lettre de motivation doit préciser rapidement le ou les points que le candidat se propose de traiter (en une dizaine de minutes).

À l’issue de l’École d’été, les participants qui le souhaitent pourront proposer une présentation de l’état de leur recherche, en une dizaine de pages (2000 signes/page), qui sera soumise au comité de lecture du Bulletin du Cercor et pourra paraître dans le numéro de 2022.

Le Comité scientifique se réserve la possibilité d’accueillir, comme auditeurs, d’autres participants qui prendraient à leur charge les frais de séjour et montreraient leur intérêt à suivre l’École d’été.

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Bourse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.