Publication – Nathalie Leclercq, « Les figures du narrateur dans le roman médiéval. Le Bel Inconnu, Florimont et Partonopeu de Blois »

Les narrateurs du Bel Inconnu de Renaut de Beaujeu, de Florimont d’Aimon de Varennes et de Partonopeu de Blois posent leur voix dès le prologue à travers un dialogue avec les dédicataires dont la lecture ou l’écoute actualisent le processus. Un transfert à la fois énonciatif et scriptural parachève cette élaboration, offrant la possibilité aux auteurs de se couler dans la fonction du narrateur et de devenir les conteurs et les maîtres d’une narration qu’ils organisent à leur guise. Mais surtout, ils combinent leur « je » conteur à leur « je » amoureux dont les interruptions au caractère plus intime permettent la réalisation. Le récit subsume ainsi le discours lyrique, le fait sien, l’espace romanesque devenant le lieu d’une mutation lors de laquelle les narrateurs se projettent dans les personnages eux-mêmes, conçus comme des outils au service du « je ». Nous assistons donc à une narration plus intériorisée et à la manifestation d’un narrateur-auteur qui, en tant que sujet empirique, se sert de la fiction comme d’un véritable espace d’expérimentation.

Docteur ès lettres, agrégée de lettres modernes, membre associée de l’EA 173-CERAM de la Sorbonne Nouvelle, Nathalie Leclercq mène des recherches en littérature narrative du Moyen Âge.

Table des matières : ici

Informations pratiques :

Nathalie Leclercq, Les figures du narrateur dans le roman médiéval. Le Bel Inconnu, Florimont et Partonopeu de Blois, Paris, Honoré Champion, 2020 (Essais sur le Moyen Âge, 74). 352 p. ISBN : 9782745354013. Prix : 52 euros.

Source : Honoré Champion

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.