Colloque — Maîtres auxerrois du IXe siècle. Nouvelles perspectives sur l’école carolingienne d’Auxerre

Auxerre – Centre d’études médiévales
16-17 septembre 2021

Journées d’étude organisées par Angela Cossu (École française de Rome-SAPRAT), en partenariat avec le CEM, le CIHAM (UMR 5348-Lyon) et l’IRHT.

Les journées se dérouleront en modalité hybride, à la fois en présentiel et en ligne. Pour s’inscrire contacter : angela.cossu@efrome.it

Qu’au IXe siècle se soit développé à Saint-Germain d’Auxerre l’un des centres intellectuels les plus importants de l’Occident médiéval est un fait indéniable. Abbaye royale depuis Pépin le Bref (741-768), son pouvoir temporel est assuré par les faveurs des souverains, notamment sous le règne Charles le Chauve (843-877). Ce roi, qui visita l’abbaye à plusieurs reprises, était très attaché au saint patron, Germain, dont les reliques attirent fidèles et pèlerins : la splendeur des cryptes carolingiennes du sanctuaire, encore visibles aujourd’hui, témoignent de l’importance du culte de Germain durant le haut Moyen Âge.

Ce succès s’accompagne d’une effervescence intellectuelle inédite, qui voit naître une véritable école. À Auxerre, des maîtres d’exception sont actifs pendant au moins cinquante ans : le grammairien irlandais Muretach, auteur d’un Commentaire sur Donat, enseigne à Saint-Germain entre 835 et 840 ; son élève Haymon, l’un des exégètes les plus renommés de son époque, est actif vers 840-860 ; Loup de Ferrières, pour sa part élève de Raban Maur et « lecteur des classiques », est le maître, avec Haymon, d’Heiric d’Auxerre (841-875/877 ?), qui célèbre tous les deux dans ses Collectanea ; Heiric est l’auteur de Miracula en prose et d’une Vita en vers de saint Germain, ainsi que de nombreux autres travaux, dont les traces en forme de gloses et d’annotations dans les manuscrits médiévaux doivent encore être repérées avec exhaustivité ; il est aussi le maître de Remi qui enseigne d’abord à Auxerre, puis à Reims (vers 893) et à Paris (après 900), auteur de commentaires portant aussi bien sur des livres bibliques, des traités de grammaires que des auteurs classiques. Son enseignement, transmis sous forme de gloses ou de commentaires continus, est largement diffusé tout au long du Moyen Âge. Nous sommes donc en présence d’une translatio studiorum qui commence même encore plus loin, avec Alcuin de York et Raban Maur, au cœur du savoir carolingien, et qui a fortement influencé la pensée occidentale et joué un rôle central dans la transmission des textes de l’antiquité classique et tardive.

Le colloque « Maîtres auxerrois du IXe siècle. Nouvelles perspectives sur l’école carolingienne d’Auxerre » sera l’occasion de réexaminer ce grand cadre culturel à la lumière d’approches nouvelles. Elles seront mobilisées par des historiens, des philologues, des paléographes, dans une communauté internationale, dont la rencontre pourra constituer un nouveau point de départ pour l’étude du rayonnement culturel de l’abbaye de Saint-Germain d’Auxerre et de son école.

Table des matières :

Jeudi 16 septembre 2021

14h-14h30

Salutations et ouverture des travaux

14h30-15h15

Angela Cossu – EFR – SAPRAT

Introduction et état de l’art : plus d’un siècle d’études auxerroises

15h15-16h00  

Ernesto Stagni – Università di Pisa – Les livres : réseaux auxerrois au IXe siècle

16h00-16h30 Pause-café

16h30-17h15 Sumi Shimahara – Sorbonne Université – Le commentaire d’Haymon d’Auxerre sur Jérémie

17h15-18h Michael Allen – The University of Chicago — Enseigner en présence, enseigner à distance : Loup à Ferrières comme maître auxerrois

Vendredi 17 septembre 2021

9h30-10h15 : Marie-Céline Isaïa – Université Lyon III-Jean Moulin – IUF — Les Miracula sancti Germani d’Heiric d’Auxerre

10h15-11h00 : Sophie Sanzey – Université Lumière-Lyon II — La Vita sancti Germani d’Heiric d’Auxerre : analyse de la fortune de l’œuvre à l’aune de sa réception politique

11h00-11h30 : Pause-café

11h30-12h15 : Franck Cinato et Anne Grondeux – Laboratoire HTL, Université de Paris/CNRS – L’édition abrégée du Liber Glossarum d’Heiric d’Auxerre

12h15-13h00 : Jeremy Thompson – Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nürnberg – Evidence for the Scientific Study of Heiric and his Acquaintances

13h00-14h30 : Pause déjeuner (lycée Saint-Germain)

14h30-16h00 : Visite de l’abbaye de Saint-Germain et des cryptes carolingiennes

16h00-16h45 : Daniela Gallo – Università di Verona et Stefano Grazzini – Università di Salerno – Les scholies proto-rémigiennes sur Juvénal

16h45-17h30 : Frédéric Duplessis – ENS Lyon – Établir la chronologie relative des commentaires de Remi d’Auxerre

17h30 : Clôture des travaux

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.