Colloque — De cols en vallées, parcours en Faucigny médiéval et moderne

1er et 2 octobre 2021

Placé sous la direction scientifique de Loïc Benoit et Mathilde Duriez, l’événement est co- organisé par le Département de la Haute-Savoie et le Communauté de Communes Faucigny- Glières.

Programme au format PDF : ici

Contexte du colloque

Le colloque est organisé dans le cadre du projet de coopération franco-italienne Alcotra «Parcours des patrimoines, de passages en châteaux». Ce dernier est consacré à la valorisation et la promotion du patrimoine culturel, notamment à travers la recherche scientifique sur des sites pilotes situés sur le territoire du Faucigny pour ce qui concerne la partie française : château des Sires de Faucigny à Bonneville, coteaux d’Ayze et la maison forte de la Frasse à Sallanches.

Le projet s’achèvera courant 2022 et réunit la Région Autonome de la Vallée d’Aoste, la communauté de communes Faucigny-Glières, la communauté de communes Pays du Mont- Blanc et le Conseil Départemental de la Haute-Savoie.
Ce projet aura permis de contribuer à la connaissance de différents sites du territoire, de confronter les expériences entre partenaires en matière d’appréhension et de conservation, mais également de jeter les bases d’une meilleure mise en valeur de ce patrimoine.

Thème du colloque et appel à communication

Géographiquement formé par la vallée de l’Arve et ses affluents, et étoffé d’acquisitions périphériques sur le littoral lémanique et en Beaufortain, le Faucigny est historiquement l’une des trois grandes principautés, avec la Savoie et le Genevois, à se partager l’actuel territoire de la Haute-Savoie. La sirerie, dont l’origine remonte au XIe siècle, n’aura de cesse de s’agrandir durant le XIIIe siècle entre le massif du Mont-Blanc et les rives du Léman. Cette politique territoriale, menée principalement au détriment des comtes de Genève, voit la naissance de plusieurs occupations montagnardes réparties entre places fortes, pôles religieux et habitats civils. Rattachées une première fois à la Savoie en 1234, les terres faucignerandes passent aux mains du Dauphin de Viennois par héritage en 1268 et entrent au cœur du conflit opposant la Savoie au Dauphiné. De retour dans le giron savoyard en 1355, elles souffrent, deux siècles plus tard, des ravages occasionnés par la guerre qui oppose la coalition savoyarde à la Genève de la Réforme et ses alliés.

Cette histoire mouvementée façonne le paysage alpin et oblige les pouvoirs souverains, qu’ils soient laïcs ou ecclésiastiques, à installer des points de contrôle et à les faire évoluer dans le temps. L’histoire complexe que connaît ce territoire jalonné de voies, de cols, et donc de flux, explique les innombrables emprunts culturels, politiques, économiques de ses princes à leurs pairs avec lesquels ils confinent.

Depuis une dizaine d’années, de nombreuses études issues des archéologies préventive et programmée, mais aussi de projets européens et de travaux de restauration ont vu le jour en Faucigny. Pour autant, nombre d’entre elles n’ont jamais été publiées et aucune synthèse d’ampleur n’a vu le jour sur ce territoire complexe. Aussi, ce colloque international vise à mettre en lumière les recherches les plus récentes sur le Faucigny et à croiser les regards sur l’archéologie et l’histoire médiévale et moderne de ce territoire. Il s’agira dès lors de mettre en exergue l’occupation et les caractéristiques de cette aire géographique grâce à un regard volontairement large, mais aussi croisé. Enfin, cet évènement sera également l’occasion de confronter ces études avec des travaux similaires conduits sur le territoire voisin de la vallée d’Aoste.

Quatre grandes thématiques structureront le colloque :

– L’habitat élitaire faucignerand sous ses diverses formes.
– Le monde religieux, varia autour de bâtiments ecclésiastiques. – Occupations et usages d’une vallée alpine.
– Mobilier et Immobilier : études spécialisées et vie quotidienne.

L’évènement sera diffusé en direct sur Zoom – webinar durant les deux journées d’interventions. Pour toutes personnes intéressées, veuillez faire votre demande de lien à : raphael.perchoux@hautesavoie.fr

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.