Séminaire – CBMAhag – Ateliers 2022

14 mars, 13 juin et 24 octobre 2022  – 14h-18h

Accès : voir instructions

Parmi les évolutions récentes du programme CBMA, la mise à disposition d’un sous-corpus de 325 textes hagiographiques latins, renseignés avec de nombreuses métadonnées, offre une matière extensive pré-organisée pouvant servir aux recherches les plus variées, mais aussi l’occasion de mesurer les lacunes que les recherches à venir pourraient combler à l’aide du numérique. En vue de confronter les résultats et de partager les découvertes de ces investigations nouvelles, trois ateliers sont prévus en 2022, où seront conjuguées des approches différentes, en variant les échelles d’analyse, de près et de loin, et diverses thématiques :

  • tradition manuscrite, érudition moderne et historiographie ;
  • datation, attribution et spatialisation ;
  • philologie, sémantique et intertextualité.

Alors que le « corpus hagiographique bourguignon » est un ensemble composé de productions irréductibles à une composante purement régionale, l’ouverture à d’autres espaces (Italie, Normandie, Provence, Septimanie, entre autres), les comparaisons, la prise en compte de la réticularité dont témoignent ces écrits devront aussi orienter les travaux. De même, l’articulation de ces textes avec d’autres formes de productions écrites, voire figurées, devront aussi retenir l’attention.

Ouverts à tous les intéressés, tous ceux qui souhaitent présenter leurs recherches sont invités à contacter eliana.magnani@univ-paris1.fr.

Ces ateliers ont vocation à aboutir à la publication d’un volume collectif réunissant les résultats des travaux. Ils seront poursuivis en 2023.

Programme :

14 mars 2022

  • Le projet européen Cult of Saints in Late Antiquity – Robert Wiśniewski (Université de Varsovie)
  • Les plus anciennes pièces inédites du dossier de saint Edme de Pontigny : recueil de miracles, brouillon de vita et autres indulgences (1240-1261) – Jean-Luc Benoit
  • Hagiographie, ressources numériques et historiographie. Premiers jalons de l’enquête – Gabriel Castanho (UFRJ – Lathimm)
  • Actualité éditoriale : Cluny et Saint-Bénigne de Dijon dans le La bibliothèque et les archives de l’abbaye de la Sainte-Trinité de Fécamp (dir. S. Lecouteux, N. Leroux, O. Siab, 2021) – Stéphane Lecouteux (CRAHAM)

13 juin 2022

  • Le corpus hagiographique trévirois du début du XVIsiècle. Enquête stylométrique et premiers résultats – Bastien Dubuisson (Université du Luxembourg ; Université de Namur)
  • La Bibliothèque de Saint-Bénigne de Dijon et ses liens avec celles de la Trinité de Fécamp et de Cîteaux (XIe-XIIe siècles) – Stéphane Lecouteux (CRAHAM)
  • La datation des inscriptions médiévales : comprendre les spécificités de l’épigraphie pour mieux comparer les sources textuelles – Manon Durier (CESCM)

24 octobre 2022

  • Comprendre la composition des premiers légendiers en langue vernaculaire à l’aide des méthodes numériques : acquisition automatique du texte (HTR) et analyses stylométriques – Ariane Pinche (École nationale des chartes – INRIA)
  • À propos de trois réécritures en français de la Vie de sainte Reine d’Alésia (XVe siècle) – Nolwenn Kerbastard (docteure de l’Université Paris Nanterre)
  • La désignation des femmes dans le corpus hagiographique bourguignon – Eliana Magnani (CNRS – LaMOP)

Organisation : Eliana Magnani (CNRS – LaMOP), Coraline Rey, (LEM/CERCOR), Nicolas Perreaux (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – LaMOP), Gabriel Castanho (UFRJ – Lathimm), Pierre Brochard (CNRS – LaMOP)

Source : LAMOP

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Séminaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.