Publication – « Jeux et enjeux du cadre dans les systèmes décoratifs de la première modernité », dir. Nicolas Cordon, Edouard Degans, Elli Doulkaridou-Ramantani et Caroline Heering

Qu’il soit éphémère ou permanent, profane ou religieux, qu’il concerne l’architecture, la sculpture, la peinture, la tapisserie ou les jardins, l’art du décor atteint en Europe un degré exceptionnel d’élaboration et de complexité à partir de la Renaissance. Les études réunies dans le pré- sent volume s’intéressent aux dispositifs d’encadrement, réels ou feints, imaginés par les artistes pour délimiter, articuler, transfigurer les différentes parties de leurs décors, tout en conditionnant l’expérience et la réception du message proposé aux sens. Trop souvent considéré par l’histoire de l’art comme un ornement accessoire destiné à embellir objets et images, le motif du cadre trouve dans les décors de la première modernité (1500-1700) un champ d’application aussi vaste que fécond, et permet de penser l’œuvre dans son ensemble comme un système uni- taire organisant, parfois de façon étonnement ludique, plusieurs niveaux de représentation et d’artifice.

Table des matières : Enjeux du cadre_Flyer

shopping

Informations pratiques :

Jeux et enjeux du cadre dans les systèmes décoratifs de la première modernité, dir. Nicolas Cordon, Edouard Degans, Elli Doulkaridou-Ramantani et Caroline Heering, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2019. 17 x 24,5 cm, 254 pages. ISBN 978-2-7535-7740-4. 29 €.

Source : Academia.edu

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.